Amália Rodrigues la voix du Fado

Le 29 juillet 2015 par
Amália Rodrigues la voix du Fado
Hommage à la Reine du Fado Amália Rodrigues / Photos Estale Gomes Valente

Les artistes de la nouvelle scène fado portugaise et une pléiade d'invités comme Caetano Veloso ou Bonga rendent hommage à la Rainha do Fado. "Amália : Les voix du Fado" sort le 15 août chez Universal.

Depuis une dizaine d'années le Fado revient au premier plan grâce à l'arrivée de nouveaux talents comme Gisela João, Carminho, Ana Moura, Camané, António Zambujo et Ricardo Ribeiro. Ce sont ces jeunes fadistes qui ont été réunis par le réalisateur franco-portugais Ruben Alves (réalisateur du film "La cage dorée") pour cette hommage à l'icône du genre Amália Rodrigues. Plus de 15 ans après sa disparition le fado de la "Rainha do Fado" continue de rayonner et d'influencer le monde artistique lusophone.

Avec sa voix bouleversante et la puissance de son interprétation, la chanteuse Amália Rodrigues, née à Lisbonne en 1920, a popularisé ce chant dans le monde entier pendant un demi-siècle et a enregistré plus de 170 disques au cours de sa carrière. Toute l'émotion et la nostalgie de ses chansons sont ici sublimées par ces jeunes artistes et par une pléiade d'invités comme Celeste Rodriguez, la sœur d’Amalia, le brésilien Caetano Veloso, le chanteur angolais Bonga, le chanteur de flamenco Javier Limón ou la jeune chanteuse capverdienne Mayra Andrade.

Le fado, c’est la vie, le destin. Il y a donc un fado triste, reflétant la saudade, la mélancolie, mais aussi des fados gais, et des fusions notamment avec le flamenco, qu’adorait Amália. Ruben Alves

Universal

Universal

Commentaires