Au son des plages, Guts fait durer l’été

Le 24 août 2016 par
Au son des plages, Guts fait durer l’été
©

Le producteur français est de retour avec le 4e volet de ses compilations Beach Diggin’, un nouveau cocktail de groove mondial réalisé avec son complice Mambo.

Alors que les vacances se terminent déjà, GUTS n’a pas oublié son rendez-vous estival annuel avec tous les diggers de raretés funky. Amorcée en 2013, l’aventure Beach Diggin se poursuit ainsi chaque année à la saison chaude avec la sortie d’une compilation réunissant des pépites jazz, reggae, soul ou disco glanées par le producteur et son compère illustrateur Mambo sur les cinq continents.

A lire aussi : Le groove éternel du producteur Guts

Si sa livraison est plus tardive cette année du fait d'une poursuite ardue de certains droits d’édition, le quatrième volet des pérégrinations discographiques du duo arrive bel et bien dans les bacs avant la rentrée avec une exploration qui les a menés bien plus loin que les criques des seuls Caraïbes dont ils avaient fait leur terre de prédilection.

On trouve de tout dans cette nouvelle cuvée qui ne doit pourtant rien au hasard. Après l’instrumental Breezin du guitariste de Kingston Boris Gardiner en forme d’introduction somptueuse du disque, la température monte d’un cran avec Glenn Riccs et la disco ardente de son très seventies I’ve Been Waiting for you. Un filon dancefloor que l’on retrouve sur ce volume tant dans sa facette soul avec les nippons de Shoody sur Tokyo Melody (une vraie perle) qu’en version synthétique avec le bassiste sud-africain Alec Khaoli et ses vocoders sur le lancinant Cross Lines :

L’hédonisme est aussi une valeur sûre des Beach Diggin' qui ne se découvrent jamais mieux qu’avec du temps devant soi. Après la danse, la langueur de l’Australienne Sue Barker et de sa reprise du Love To The People de Curtis Mayfield est imparable, presque autant que la bossa enivrante du Pauliste Bebeto sur le magnifique Neguinho poeta. La France n’est pas absente de cette collection de chill sablé, incarnée par le zook créole des OR.E.A et leur Désintégration du début des années 80 que l'on imagine bien inspirer les jeunes Bon Voyage Organisation :

Une nouvelle fois, merci à Guts & Mambo pour cette croisière solaire au sein d'un groove sans frontière, et qui s'écoute gratuitement et en intégralité par ici. Les mordus du vinyle devront attendre septembre pour poser sur leur platine ce bel objet édité par le label Heavenly Sweetness. Quant à ceux qui souhaitent prolonger le plaisir, ils pourront aussi se tourner vers cette nouvelle Pura Mixtape spécial Brésil, fraichement publiée par Guts en plein Jeux Olympiques.

Tracklist :
 
01. Boris Garbiner Happening : Breezin
02. Glenn Riccs : I’ve Been Waiting For You
03. Serginho Meriti : Bons Momentos
04. Sue Barker : Love To The People
05. Shoody : Tokyo Melody
06. Taxi : Pode Chorar
07. Alec Khaoli : Cross Lines
08. Bebeto : Neguinho Poeta
09. Brooski : This Love
10. Noriko Miyamoto : My Life
11. Jemâa : Bob Marley
12. Denny King : Chiquito
13. O.R.E.A. : Désintégration-France
14. Black Sugar : All Your Love
15. DJ Suspect : Beach Diggin’ Mix

Commentaires