Biga*Ranx en mode VHS

Le 31 mai 2017 par

Le nouvel espoir du reggae français sort un clip désuet à souhait en attendant la sortie imminente de son nouvel album.

Ceux qui ont connu les bonnes vieilles cassettes vidéos s’en souviennent : ces imperfections de l’image qui étaient alors agaçantes, et qui maintenant provoquent une chaleur nostalgique dans le cœur. Voilà l’ingrédient magique de la toute nouvelle vidéo de Biga*Ranx, pour son titre My Face. Un clip ô combien kitsch, avec son lot de couleurs fluo et de fondus enchaînés, pour accompagner une chanson qui donne le sourire aux lèvres.

Physiquement, Biga*Ranx ressemble plus à un rockeur britannique type Liam Gallagher ou Damon Albarn. Musicalement pourtant, c’est un reggae dancehall bien lourd qui sort des enceintes. Un style jamaïcain qui n’est pas sans rappeler celui d’un Alborosie ou d’un Damien Marley. Avec son nouvel album 1988, dans les bacs le 9 juin prochain, le Tourangeau va continuer à changer le visage du reggae français, en posant son flow rauque sur un son épuré mais pas moins enthousiasmant.  

Biga*Ranx au Bataclan | photo : NurPhoto/Corbis/Getty Images

Biga*Ranx au Bataclan | photo : NurPhoto/Corbis/Getty Images

L’année dernière déjà, il créait la surprise en affolant les compteurs YouTube avec son titre Liquid Sunshine. Dans 1988, Biga*Ranx s’est entouré d’artistes comme L.E.J. et Akhenaton (sur un même titre !), mais aussi Big Red (de Raggasonic), et le producteur Blundetto, qui avait déjà collaboré sur Liquid Sunshine. Mais Biga*Ranx reste le grand créateur ici, car textes, instrus, pochette et clips (co-réalisés), sont sortis de son imagination. Beaucoup de talents, condensés dans un album plein de promesses.  

Commentaires