"Black Times" de Seun Kuti & Carlos Santana

Le 06 décembre 2017 par
"Black Times" de Seun Kuti & Carlos Santana
Seun Kuti © Alexis Maryon

Le fils cadet de Fela Kuti rend un hommage universel aux révolutionnaires sur un quatrième album d'afrobeat incandescent attendu en mars sur Strut Records.

"Music is a Weapon" proclamait le père de l'afrobeat Fela Kuti dans ses diatribes contre les pouvoirs corrompus et l'injustice. Depuis sa mort en 1997, Seun Anikulapo Kuti, à l'instar de son frère aîné Femi, continue le combat aux côtés de l'orchestre Egypt 80, successeur de l'Africa 70, dont Seun a hérité, à l'âge de 14 ans. Trois après A Long Way To The Beginning, le saxophoniste, chanteur et compositeur activiste sortira son quatrième album studio Black Times le 2 mars prochain et dévoile un premier titre furieux enregistré avec le Guitar Hero Carlos Santana, admirateur des prises de positions progressistes et radicales de l'artiste nigérian. L'hymne “Comprenez votre histoire/Soulevez-vous pour être libres” y est propulsé pendant 5mn par la transe rythmique, les choeurs ensorcelants et les cuivres gonflés de funk d'Egypt 80, les rugissements du sax tenor de Kuti et les riffs de guitare tranchants de Santana.

Je suis plus que jamais convaincu de la mission et de l'utilité de notre musique. Je veux faire ici honneur à mes parents et à tous les révolutionnaires qui ont un jour fait une différence, nombre d'entre eux bien avant ma naissance. Les élites ont toujours cherché à diviser la classe ouvrière et les pauvres du monde entier. Les travailleurs à Flint, dans le Michigan, éprouvent la même forme d'oppression et de déstabilisation économique que les travailleurs à Lagos, Johannesbourg, partout. Seun Kuti

Seun Kuti a récemment participé au projet Fela is the Future de Leeroy, un hommage à Fela disparu il y a déjà vingt ans. Il poursuit sur Black Time, le mouvement initié par son père, fustigeant la corruption de certains dirigeants africains, tournant en ridicule le président Goodluck Jonathan, dénonçant la fuite des cerveaux en Afrique ou l'exemple donné par les célébrités afro-américaines “consensuelles” leur préférant les héros du panafricanisme Kwame Nkrumah, Thomas Sankara, Patrice Lumumba, Sékou Touré, Kwame Ture ou Marcus Garvey. Il cite aussi le premier président égyptien Abder Nasser, défenseur d'une justice sociale et de l'unité panarabe, Chaka Zulu, le fameux philosophe-roi du royaume zoulou, sans oublier son père Fela ainsi que son oncle Beko Ransome-Kuti, medecin et combattant pour la liberté et les droits de l'Homme.   

Sortie de l'album "Black Times" le 2 mars sur Strut Records

Sortie de l'album "Black Times" le 2 mars sur Strut Records

Commentaires