Cambriolé, Jacques arrête la musique

Le 20 décembre 2017 par
Cambriolé, Jacques arrête la musique

Tout n’est plus si magnifique pour Jacques qui a annoncé le vol de l'intégralité de son matériel de composition.

C’est le genre de nouvelle qui fait mal au cœur en cette période de fêtes : on ne reverra pas de sitôt Jacques sur scène (comme l'an dernier à Eurosonic). Et c'est bien dommage, car cet électron libre est un artiste qui met de la sincérité et de l’honnêteté dans sa musique, en portant une attention particulière aux sons qui l’entourent et en construisant ses morceaux avec des objets du quotidien. Une mauvaise Tournure des choses pour ce chouchou de la musique électronique française qui fêtait hier ses 26 ans. Car aléa du destin, la quasi-totalité de son matériel lui a été dérobé dans son appartement, comme il l'a annoncé dans un long post publié hier sur les réseaux sociaux :

Jacques est un ovni strasbourgeois débarqué à Paris chargé de bonnes intentions musicales et d’énergie passionnée, ce que son public a vite compris. L’artiste a donc enchaîné les concerts en France et à l’étranger pendant un temps et s’est imposé rapidement comme l’un des producteurs les plus hardis de ces dernières années. Break mental, pause dans les concerts et sur les réseaux, désintoxication parisienne : le nouveau Jacques se veut sage et réfléchi face au retour de Karma. Heureusement, une bonne partie de ses live ont été enregistrés (et sauvés) et il promet de les diffuser progressivement sur le web. On l’écoutera donc plutôt à la maison désormais. Et on lui souhaite un chemin paisible après cette épreuve avant de le retrouver, qui sait, de nouveau en pleine forme dans la radio...

Commentaires