Cap vers l’infini avec Tigersushi

Le 01 décembre 2017 par
Cap vers l’infini avec Tigersushi
Musique Ambiante Française Vol.1 sort ce vendredi 1er décembre

Le label parisien réunit les as de l'ambient à la française dans une collection dédiée aux musiques planantes, à écouter ici en intégralité.

C’est un ovni qui sort des limbes. Un objet rare qui prend la forme d’un quasi-manifeste, si l’on suit bien la direction amorcée par le producteur Joakim qui en est à l’origine. Car en publiant ce vendredi la compilation Musique ambiante française vol.1, le patron du label Tigersushi fait bien plus que réunir une pléiade de compositeurs électroniques autour d’un disque en commun. Il offre aussi à voir le rayonnement et l’influence persistante de l’ambient-music au sein de la grande famille hexagonale des musiques électroniques.

L’expérimentation technique est une pierre angulaire des musiques planantes depuis l'émergence des synthétiseurs dans les années 60. Elle est aussi une tradition essentielle parmi les producteurs français, davantage peut-être que chez certains de leurs homologues d’autres horizons - et ce malgré Brian Eno. Car dans l’Hexagone, le courant électronique est né il y a bien longtemps dans des studios laboratoires où le son faisait l’objet de véritables recherches scientifiques. Et aujourd’hui encore, l’héritage du sorcier Pierre Henry ou d’un virtuose du moog comme Jean-Jacques Perrey est toujours prégnant chez ceux qui en France restent fascinés par les machines et mettent de l'intelligence mécanique dans leur musique, qu’elle soit house, techno ou electronica.

Le duo Glass entre deux dimensions | DR

Le duo Glass entre deux dimensions | DR

Alors oui, quelle bonne idée d’offrir cet éclairage tricolore en réunissant sous une même bannière toute une partie du gratin underground de la French Touch. Des artistes qui se sont prêtés à l'exercice ambient en proposant des titres inédits, restés dans les tiroirs ou composés pour l'occasion. Si le clan Tigersushi est bien représenté dans ce coffret avec les contributions du duo lillois Principles of Geometry, du petit nouveau Apollo Noir, et celle de Joakim himself, on trouve également des compagnons de route naturels pour ce projet comme Romain Turzi (patron de Pan European Rec), I:Cube et son piano (Versatile) ou encore les deux moitiés du duo Zombie Zombie Etienne Jaumet et Cosmic Neman qui offrent un titre chacun à cette compilation.

Les doigts savants de Jonathan Fitoussi et de Clemens Hourriere

Les doigts savants de Jonathan Fitoussi et de Clemens Hourriere

On voyage beaucoup sur ce disque qui se découvre bien mieux en tendant l'oreille, à l'inverse du vieux principe « atmosphérique » de l'ambient-music. Du Nouvel Âge sinisant de Turzi au tonnerre creusois et spatial d'Etienne Jaumet, du sombre atome synthétique des Nightbirds aux cieux rassurants du The Call de Mondkopf, les ambiances se succèdent dans ce panorama qui prend son temps et où chaque compositeur a décrit avec soin les différents claviers et machines utilisées pour parvenir à ce résultat (de la TR-909 au Mellotron et toutes sortes de claviers Korg et Moog). Tous, sauf un, le mystérieux Dagerlöff, qui, s'il indique avoir trouvé l'inspiration "dans un sanatorium suisse abandonné", offre tout de même, caché derrière ce pseudonyme de savant fou, une oscillation de 7 minutes particulièrement relevée. Le voyage vaut le détour, vous n'avez plus qu'à fermer les yeux.

 

Commentaires