Come-back royal pour The Divine Comedy

Le 27 juin 2016 par

Neil Hannon met fin à 6 ans de silence avec un nouveau single et un clip loufoque mettant en scène l’impératrice Catherine II.

C’est un retour qui fait chaud au cœur. Six ans après son dernier album Bang Goes the Knighthood, le poète nord-irlandais Neil Hannon n’en a donc pas fini avec The Divine Comedy, son groupe de pop symphonique fondé en 1989 et réduit à sa seule personne depuis une dizaine d'années. Onzième album du songwriter, Foreverland est attendu le 2 septembre prochain et annonce déjà la couleur avec Catherine The Great, un premier extrait dévoilé sous forme de fable historique décalée.

Un titre qui puise clairement dans le talent de Hannon pour ces ballades pop charmantes, portées par une voix toujours aussi élégante et chaleureuse. Il y a une ambiance d’évasion dans ce nouveau titre, saupoudré de clavecin (étiquette impériale oblige) et qui évoque parfois les airs champêtres des Ecossais de Belle & Sebastian. A l’image, c’est une Catherine II désorientée que cherche à séduire Neil Hannon, transformé en prince russe pour l'occasion et qui ne manque pas comme toujours d’un humour bien britannique. Réalisé par le Français Raphaël Nael, on retrouve également dans ce clip l'actrice d'origine roumaine Elina Löwensohn (Basquiat, La Liste de Schindler).

Enregistré à Londres et en Irlande, Foreverland sera à découvrir sur scène dès cet automne avec une tournée française démarrant à Nantes le 26 octobre prochain.

The Divine Comedy - Forever Land

"Préparez-vous pour le tube de l'été le plus historiquement inexact" Neil Hannon à propos de son nouveau morceau Catherine The Great

Foreverland :

1. Napoleon Complex
2. Foreverland
3. Catherine The Great
4. Funny Peculiar
5. The Pact
6. To The Rescue
7. How Can You Leave Me On My Own
8. I Joined The Foreign Legion (To Forget)
9. My Happy Place
10. A Desperate Man
11. Other People
12. The One Who Loves You

Commentaires