Concert de Bryan Ferry sur Fip

Le 07/09/2013 à 00h00

Le 03 septembre 2013

Samedi 7 septembre à 20h30, Fip diffusait le concert de Bryan Ferry & The Bryan Ferry Orchestra enregistré au festival Jazz à la Villette 2013...

Nous l'évoquions au cours de notre Club Jazzafip en direct de la Grande halle de la Villette le 3 septembre, le dandy Bryan Ferry et son Bryan Ferry Orchestra ont lancé la 12ème édition du Festival Jazz à la Villette (du 3 au 15 septembre).
Un concert exceptionnel que Fip diffusait le samedi 7 septembre à 20h30.

Concert de Bryan Ferry sur Fip le 7 septembre 2013

Concert de Bryan Ferry sur Fip le 7 septembre 2013 © A.Whitehead / RF

 

Quand le dandy opte pour le jazzy ; Bryan Ferry, grand gourou des exubérants et du glam avec Roxy Music, n’a jamais caché sa passion pour la note bleue. Et plus particulièrement pour un certain jazz sépia cher aux années 20 et 30.

Pour ce concert événement, il revisite avec une élégance unique et intemporelle le répertoire de Roxy Music et de ses projets solos. Entouré des musiciens experts de son groupe habituel et du Bryan Ferry Orchestra, c’est un voyage dans le temps, tantôt swinguant, tantôt rock, auquel Bryan Ferry nous convie. Il commence dans l’esprit jazz des années 20 avant d’évoluer vers un univers plus rock.

Bryan Ferry

Bryan Ferry © A.Whitehead


BRYAN FERRY ET LE JAZZ

« J’ai commencé mon voyage musical en écoutant pas mal de jazz, principalement instrumental, et de périodes diverses et contrastées. J’aime la façon dont les grands solistes vont prendre un son et le secouer – aller à l’opposé – pour ensuite revenir gracieusement vers la mélodie, comme si de rien était.» Bryan Ferry

C'est en écoutant la BBC qu'il découvre à 11 ans le jazz, surtout le jazz de La Nouvelle-Orléans, Louis Armstrong. Il est fan de Billie Holiday et plus tard découvre le bebop et ses monstres sacrés Charlie Parker et consorts.  
En 1999 le songwriter anglais, se jette avec passion dans le jazz avec l'album "As Time Goes By", une collection du répertoire florissant des années 30. Une vieille idée qui date de son premier album "These foolish things" (1977), déjà une chanson des années 30.

 

En 2012 avec "The Jazz Age", en référence au jazz de l'entre-deux-guerres, il offrait du jazz sa vision raffinée, instrumentale et chantée, mêlant effluves du défunt Cotton Club et hymnes des années folles. L'ancien leader de Roxy Music fêtait ainsi ses 40 ans de carrière et présentait d'anciennes compositions sous un nouveau jour (13 titres tirés de 11 albums) : totalement instrumentales, et reprises en version jazz dans le style des années 20 par le Bryan Ferry Orchestra.

 

Découvrant l'album "The Jazz Age" le réalisateur Baz Luhrmann demande à Bryan Ferry & The Bryan Ferry Orchestra de participer à la musique de son nouveau film "The Great Gatsby" ; adaptation du roman de F. Scott Fitzgerald.

 


 


Commentaires