David Bowie rend hommage aux "poilus" de la guerre 14-18

Le 12 novembre 2014 par
David Bowie rend hommage aux "poilus" de la guerre 14-18
David Bowie © DR

A l’occasion du centenaire du début de la Grande Guerre, David Bowie a partagé "'Tis a Pity She Was a Whore", morceau qui figurera sur son single à paraître le 17 novembre.

Dans 'Tis a Pity She Was a Whore, que David Bowie vient de mettre en écoute, l’artiste offre une illustration musicale des horreurs de la grande guerre. Inspirée de la pièce éponyme écrite par John Ford au XVIIe siècle, la musique commence avec des percussions qui peuvent rappeler les coups de canon, et se poursuit sur une ambiance rock mêlée d'électro.

 

Sur sa page Facebook, David Bowie exprime le fait que « si les Vorticistes avaient écrit de la musique rock, elle aurait sonné de cette façon ». Le vorticisme est un mouvement artistique britannique qui a existé durant la période de la Première Guerre mondiale.

David Bowie avait déjà dévoilé Sue (ou In a Season of Crime), aux accents jazz, qui constituera, avec 'Tis a Pity She Was a Whore, un nouveau single, à paraître le 17 novembre.

Sue figurera par ailleurs sur le nouvel album du chanteur, Nothing Has Changed, qui sort au Royaume-Unis le 17 novembre, et en France et aux États-Unis le 18 novembre. Le disque est une compilation qui met en vedette des musiques inédites aux côtés de morceaux tirés d’enregistrements réalisés tout au long de la carrière de David Bowie.

Nothing Has Changed sera le premier album de David Bowie depuis The Next Day, sorti en mars 2013.

Commentaires