Décès du guitariste jazz Jim Hall

Le 14 décembre 2013 par
Décès du guitariste jazz Jim Hall
Décès du guitariste jazz Jim Hall © DR

Le maître de la guitare jazz s'est éteint mardi 10 décembre à l'âge de 83 ans

James Stanley Hall né un 4 décembre en 1930, avait commencé la guitare à 10 ans, puis influencé par Charlie Christian qu'il a découvert avec Benny Goodman, il s'était mis au jazz avant d'étudier au Cleveland Institute of Music (Ohio). A Los Angeles il rejoint le quintet du batteur Chico Hamilton en 1955 et 1956, puis le trio de Jimmy Giuffre en 1956-1960. A l'occasion d'une tournée en Amérique du Sud avec Roy Eldridge il découvre la bossa-nova. Il enregistre avec le saxophoniste Sonny Rollins les albums "The Bridge" et "What's New?" (1962). 

 

Entre les années 50 et 60 Jim Hall a enregistré ses fameux albums avec Bill Evans ("Undercurrent", "Loose Blues), avec Art Farmer, Bob Brookmeyer, James Moody, Paul Desmond, Lee Konitz, Ben Webster, Gary Burton et bien sûr le chef-d'oeuvre "Ella in Berlin: Mack the Knife".  

 

Suite à une maladie en 1965, Jimm Hall va faire une pause puis tourner en formation réduite souvent en duo ou trio avec le Pianiste Tommy Flanagan et le bassiste Ron Carter. Dans les années 70 il cotoye le free jazz avec le saxophoniste Ornette Coleman, joue avec Chet Baker, Paul Desmond, Steve Gadd. On peut le voir dans le show télévisé "The Merv Griffin Show".    

 

En 1986 il monte un trio avec le pianiste Michel Petrucciani et le saxophoniste Wayne Shorter, enregistre et tourne en duo avec Pat Metheny et plus tard avec Joe Lovano, Bill Frisell, Joey Baron, Dave Holland ou Christian McBride.

 

Mélodiste raffiné et subtil, Jim Hall par son fantastique jeu épuré et sensible a fait évoluer la place de la guitare dans le jazz ; "le maître absolu de l'harmonie" selon Charles Lloyd.

Un documentaire "Jim Hall: A Life In Progress" est sorti chez Rhapsody Films en 1999 :

 

Liens

Par: Equipe Fip

Commentaires