El Michels Affair, ombre chinoise du Wu-Tang Clan

Le 10 mars 2017 par
El Michels Affair, ombre chinoise du Wu-Tang Clan
©

Leon Michels et ses musiciens publient un nouvel album de reprises fumantes de l’immense groupe de rap new-yorkais.

Entre Leon Michels et le Wu-Tang, c’est la passion qui conduit la musique. Retour en 2005 : le producteur new-yorkais, grand fan de soul et de funk 70’s, rencontre sur scène le rappeur Raekwon à l’occasion d’une série de concerts montée avec son tout nouveau groupe instrumental El Michels Affair. L’alchimie prend aussitôt, le fan de samples qu’est Leon Michels imaginant pour ces live une relecture magnifique des classiques du Wu-Tang, qui fera ainsi l’objet d’une première sortie sur disque avec Enter the 37th Chamber en 2009.

8 ans plus tard, Leon Michels donne aujourd’hui une suite réussie à cet hommage avec Return To The 37th Chamber, un nouvel album de reprises attendu le 14 avril prochain et qui plonge plus encore dans l’univers ésotérique du groupe de RZA. Dans des ambiances sinisantes illustrées par un clip splendide, le travail de Leon Michels offre à l’écoute une exploration minutieuse des compositions du Wu-Tang, les samples et les harmonies des titres originaux étant surlignés d’une lumière soul bienveillante. Un bain de jouvence analogique qui offre à découvrir des perles instrumentales méconnues tel le magnifique Iron Man de Ghostface Killah, mais aussi des classiques comme le fameux Tearz du premier album du Clan revisité ici avec une quasi-tendresse par Lee Fields et The Shacks en invités surprises.

Car Leon Michels a également fait de ce nouveau volet une véritable affaire de famille puisqu'il a réuni autour de lui plusieurs de ses compagnons de route, dont certains signés sur son label Big Crown fondé l’an dernier. Hormis Lee Fields et The Shacks, on retrouve ainsi Lady Wray pour une reprise qui sort de ses brumes lourdes le  All I Need de Method Man. L’ensemble est cinématographique, presque westernien même sur The End, mais ne tombe jamais dans l’esthétisme gratuit. C’est bel et un bien un hommage étudié et respectueux que Leon Michels donne à écouter ici, une balade enivrante dans l’œuvre colossale de l’un des plus grands groupes de rap de tous les temps.

▶️ A écouter en avant-première : Verbal Intercourse 

Return To The 37th Chamber :

1. 4th Chamber
2. Iron Man
3. Shaolin Brew
4. Pork Chop Express
5. Snakes feat. Lee Fields
6. Drums
For Sale
7. Shadow Boxing
8. Sipped Up
9. Tearz feat. Lee Fields & The Shacks
10. Verbal Intercourse
11. Wu Tang Aint Nuthing Ta F’ Wit
12. All I Need feat. Lady Wray
13. The End (Eat My Vocals)

Commentaires