Escort met du peps dans sa disco

Le 07 novembre 2015 par
Escort met du peps dans sa disco
La Française Adeline Michèle est la chanteuse d'Escort.

Après quatre ans loin des studios, le collectif new-yorkais signe son retour dans un cocktail où se mêlent house futuriste et groove vintage.

Escort est un orchestre disco, ce qui en 2015 ne court pas les rues - même celles de New York. Fondé à Brooklyn au milieu des années 2000 par les producteurs Dan Balis et Eugene Cho, ce projet studio prit son envol lorsque le tandem puisa dans le vivier musical new-yorkais pour constituer au fil des rencontres une troupe de 15 membres au live ravageur. Lorsque la radieuse Française Adeline Michèle qui tentait sa chance à New York les rejoint comme chanteuse, Escort devient en 2011 l'un des projets nu-disco les plus excitants du moment, avec un premier album éponyme porté par une kyrielle de tubes dont le languissant « Starlight » et l'impeccable (reprise) Cocaine Blues.

Après une longue tournée qui emmena le groupe jusqu'aux Trans Musicales de Rennes en 2013, Escort sort du silence cette semaine en dévoilant "Animal Nature", un second disque aux instincts house bien plus affirmés. Si Balis et Cho connaissent parfaitement les codes et les ressorts du groove disco, ils n'entretiennent aucune nostalgie passéiste avec le genre, et flirtent sans complexe aujourd'hui avec une dance-music contemporaine, quitte à passer dans un registre beaucoup plus pop.

Escort 585 2

Le duo n'hésite pas ainsi à survitaminer plusieurs titre de ce nouvel album avec une production et des traitements électroniques, dont certains pourront paraitre excessifs ("Temptation", "Helium"). D'autres compositions du disque restent fidèles à ce qui a fait le succès du groupe né en pleine mode nu-disco, notamment "Barbarians" (ci-dessus) et "Dancer", reprise de Gino Soccio et titre final de l'album enregistré en live qui rappelle qu'Escort est d'abord une bombe de groove qui doit exploser sur scène.

Commentaires