Exclu : le titre "Lose Yourself" de Lakuta

Le 05 août 2016 par
Exclu : le titre "Lose Yourself" de Lakuta
©

En attendant la sortie imminente de leur premier album “Brothers & Sisters” sur Tru Thoughts Records, Lakuta nous offre en exclusivité un titre gorgé de soleil.

Certes basés à Brighton, les membres du groupe Lakuta viennent du Kenya, de Tanzanie, du Ghana, de la Malaisie ou d’Espagne. Ce métissage d’influences, allié à une production affûtée par Nick Faber, contribuent à créer l’énergie magique de Lakuta.

Leur premier album “Brothers & Sisters” sort le 12 août sur le label anglais Tru Thoughts. Vous êtes probablement déjà familier avec ce dernier qui produit des artistes habitués des ondes de Fip comme Alice Russel, Quantic ou encore Harleighblu qui était il y a peu dans nos studios pour l’émission Sous Les Jupes. C’est donc avec plaisir que nous pouvons vous faire profiter d’un titre de l’album de Lakuta en exclusivité, “Lose Yourself”. Une belle découverte estivale aux accents d’acid-jazz et de musique populaire brésilienne qui dégage une énergie puissante grâce à la voix de la chanteuse, fortement influencée des divas soul. Attention, ça groove :

Mené par la chanteuse Kenyanne-Tanzanienne Siggi Mwasote et la percussionniste chanteuse Cicely Taylor, le groupe tire ses origines du jazz, de la funk et de la soul, en y fusionnant des rythmes Benga, Soweto ou Latin pour créer un son afrobeat unique et clairement moderne. Le nom “Lakuta” vient du Swahili, la langue maternelle de la chanteuse Siigi, et signifie “trouver, rencontrer, partager ou être comblé”.

En dehors de son aspect festif et pétillant, la musique de Lakuta porte donc un message, souvent d’amour et de tolérance mais parfois plus de révolte et de cynisme envers les évolutions du système. “Bata Boy”, leur single très acclamé sorti début juillet avec un clip, parle ainsi des violences sexuelles et du respect des droits de la communauté LGBT. L’énergie débordante de l’arrangement et les cuivres explosifs ne font que renforcer la puissance de ce morceau, à découvrir ci-dessous :

C’est d’abord une question de ressentir l’unité au sein de l’humanité, il n’y a pas de place pour la division, nous devons travailler ensemble, réaliser que nous sommes tous issus du même endroit et se traiter comme des frères et soeurs. Cicely Taylor

Commentaires