Fip en direct des Trans Musicales - Jour 2

Le 01 décembre 2014 par
Fip en direct des Trans Musicales - Jour 2
© DR

Le deuxième jour de Fip aux Trans Musicales, nos envoyés spéciaux, chasseurs de pépites, sont vos yeux et vos oreilles.

Deuxième journée à Rennes pour le festival des Rencontres Trans Musicales. Luc Frelon, ambassadeur de Fip en Bretagne, partage ses coups de coeur du jour :

COUPS DE COEUR DE LUC AUX TRANSMUSICALES DE RENNES

 

>>> Le soir même sur l'antenne Fip diffusait le concert de Pierre Kwenders enregistré à l'Ubu de Rennes dans le cadre d'une très belle soirée consacrée aux nouveaux talents Québécois. L'Afro-hip hop polyrythmique de Pierre Kwenders laissait la place sur scène au rap urbain de Dead Obies et à l'électro-pop frénétique et survoltée de Rich Aucoin qui a assuré un live festif, addictif, à haute teneur énergétique. A découvrir pour conclure en beauté cette soirée live sur Fip depuis les Trans Musicales de Rennes.

Réécoutez le concert de : Pierre Kwenders aux Trans Musicales de Rennes

Réécoutez le concert de : Rich Aucoin aux Trans Musicales de Rennes

 

Luc Frelon a également rencontré 5 artistes à qui il a proposé d'interpréter quelques-uns de leurs titres en live. Les sessions de Pierre KwendersKate TempestA-WaCurtis Harding et du collectif Dead Obies, ont été filmées par notre équipe vidéo, Xavier Reim et Eliza Struthers-Jobin, et voici le résultat :

Pierre Kwenders

José Louis Modabi, alias Pierre Kwenders, fait partie de cette foisonnante nouvelle scène québécoise à laquelle Fip a consacré un dossier complet. Originaire de la République Démocratique du Congo, il s’installe au Canada à l’adolescence. Son Afrique natale est encore très présente dans son cœur et cela se ressent à travers sa musique, un habile métissage électronique de hip hop acadien et de rythmes chaloupés. Grosse ambiance à l’Ubu hier soir, à revivre en live sur l’antenne de Fip, prise d'antenne à 20h30..

Kate Tempest

Kate Tempest est née dans une banlieue modeste du sud de Londres. Encore adolescente elle découvre le slam dans les scènes ouvertes de spoken word. Révélation. Elle a trouvé sa voie et peut concilier ses deux passions : la littérature et le hip-hop. Son album Everybody Down (en sélection Fip) signé sur le label Big Dada est comme un roman, chaque titre a son thème propre, mais le tout raconte une histoire dans laquelle Kate Tempest interprète tous les personnages. Sa performance devant nos caméras est sans artifice, juste sa voix et ses textes. Sans nul doute un des temps forts de cette édition.

A-Wa

Détour par le désert de la péninsule arabique avec A-Wa (prononcer « é-ouah »). Les trois sœurs originaires d’Israël, Tair, Liron et Tagel Haim, redécouvrent les chansons folkloriques traditionnelles et les traditions orales yéménites de leurs grand-parents, et les revisiter avec les sonorités de leur temps. Sur scène propose unmélange audacieux de folk du désert et de synth-pop. Pour Fip, A-Wa nous a offert une très belle session a capella.

 

Curtis Harding

Son premier album est baptisé Soul Power, un nom évocateur qui résume bien la musique du jeune homme. Avec sa voix suave et sa guitare, Curtis Harding joue un rythm’n’blues puissant et invoque les racines de la musique noire américaine. Il interprète pour Fip, seul avec une acoustique en main, deux titres blues intimes et intenses.

 

Dead Obies

5 MC’s de la banlieue sud de Montréal, Snail Kid, 20Some, Yes McCan, O.G. Bear et RCA, ont associé leurs flows fluides et percutants pour produire un hip hop urbain, sombre et désenchanté sous la bannière Dead Obies. Leurs textes, dans un mélange de français, d’anglais et d’argot québécois, peuvent décontenancer un auditeur de ce côté-ci de l’Atlantique (et même dans leur propre province visiblement), mais leur présence et leur charisme sont saisissants. Un collectif fait pour la scène. 
 

 

Cette deuxième journée aux Rencontres Trans Musicales de Rennes, résumée en images. Un diaporama photo et une vidéo en immersion au parc expo où se déroulent les concerts :

 

Commentaires