HELLFEST 2014: Live Report

Le 09 juillet 2014 par
HELLFEST 2014: Live Report
Hellfest 2014 bandeau © Bruno Chabert / Radio France

Après la nuit Metal de mars dernier, Fip s'est rendu au Hellfest à Clisson, reportage au pays du signe de la bête:

Après La Nuit Metal que nous vous avons proposée en mars dernier, nous nous sommes rendus à Clisson afin de vous raconter ce festival Metal...
Peut-être bien LE festival !
Alors, oui, si les guitares saturées, la foule (+ de 50 000 personnes par jour), le headbanging, la bière, les cheveux, la (grosse) chaleur, l’amour, les gens, les groupes de légende, les p’tits groupes qui montent, les têtes de mort, les grosses basses, le maquillage, les platform boots, la double grosse caisse, les lapins roses, Elvis, le muscadet, les frites, le feu, l’humour, War Pigs ou Reign In Blood... vous posent un problème, alors passez votre chemin !
Encore que...  Il serait tellement facile de vous laisser embarquer dans cette folie...

foule Hellfest 2014

foule Hellfest 2014 © Bruno Chabert

 

Le Hellfest, c‘est d’abord un choc visuel...

Du slogan « Clisson Rock City » en lettres de fer forgé à la guitare géante postée à l’entrée du festival, de la reconstitution du marché de Camden aux bars en feu, la scénographie du Festival est une réussite totale !

arrosage
arrosage © Radio France
arrosage
arrosage © Radio France
arrosage
arrosage © Radio France
arrosage
arrosage © Radio France
arrosage
arrosage © Radio France
arrosage
arrosage © Radio France
arrosage
arrosage © Radio France
arrosage
arrosage © Radio France

 

Et puis, il y a ce défilé ininterrompu de t-shirts à l’effigie de dizaines de groupes métal, ces déguisements de Captain America, Elvis, Gendarmes, Lapin Roses ou encore de Jésus (quoique pour ce dernier, il s’agit peut être du vrai, qui sait ?), qui donnent au Hellfest ce coté dingue et franchement cool à la fois...

Kiss-hellfest 2014

Kiss-hellfest 2014 © Bruno Chabert

Bref, on est très, mais alors très loin des clichés véhiculés par ceux qui ne connaissent pas...

Le Hellfest c’est évidemment un choc musical...

Réussir à programmer en 3 jours autant de groupes légendaires, relève du tour de force.
Ben Barbaud et son équipe ont, une fois de plus, monté une affiche incroyable :
Aerosmith, Iron Maiden, Slayer, Deep Purple, Rob Zombie,Black Sabbath, Emperor, Soundgarden, Sepultura, Extreme, Avenged Sevenfold, Soulfly, Skid Row ou encore Lofofora pour les plus connus...

Quelques extraits glanés sur le web, foule et smartphones oblige la qualité est approximative:

 

Mais aussi Scorpion Child, Monster Magnet, Clutch, Unida, Subrosa, Comeback Kid, Alter Bridge, Walking Papers, Kadavar, Kvelertak, Royal Thunder, Annihilator , Spirit Caravan, House Of Broken Promises...

Les concerts se succèdent sur les 6 scènes du Festival sans temps mort ou presque, il y a du (gros) son partout, et, c’est absolument merveilleux...
Le publique est bouillant et rempli d’Amour.

Lofofora
Lofofora © Radio France
Lofofora
Lofofora © Radio France
Lofofora
Lofofora © Radio France
Lofofora
Lofofora © Radio France
Lofofora
Lofofora © Radio France
Lofofora
Lofofora © Radio France
Lofofora
Lofofora © Radio France
Lofofora
Lofofora © Radio France

Les Circles Pits sont plein de tendresse, Maxime Musqua, du petit journal peut en témoigner.
C’est noir de monde absolument partout... Amis claustrophobes, je compatis...
Il fait chaud, très, très chaud...

Commentaires