Herbie Hancock : The Complete Columbia Album Collection 1972 - 1988

Le 23 décembre 2013 par
Herbie Hancock : The  Complete Columbia Album Collection 1972 - 1988
Herbie Hancock The Complete Columbia Album Collection © Columbia/Sony Legacy

Une plongée dans 16 ans de créations musicales allant du funk au jazz-fusion en passant par le hard bop et le hip hop...

Fêtes de fin d'année obligent; coffrets, intégrales ou compilations en tout genre sont légions et parfois bien décevants. Si il en est un à retenir c'est bien ce bijou qu'est "Herbie Hancock The  Complete Columbia Album Collection" qui réunit l’ensemble des enregistrements réalisés par le pianiste Herbie Hancock pour Columbia Records US et CBS/Sony Japon entre 1972 et 1988 soit 31 albums dont huit qui n’ont jamais été disponibles hors du Japon. Un coffret, réalisé par des passionnés, qui contient en outre un livret de 200 pages. Chaque album de cet insatiable expérimentateur du son y est analysé, commenté par le spécialiste Max Schlueter, une biographie de Bob Belden et des essais thématiques retracent le parcours de "Mr Hands" qui a 70 ans continue de composer, de tourner pour faire vivre ce jazz qu'il a tant contribué à faire avancer.

 

Herbert « Herbie » Jeffrey Hancock est né en 1940 à Chicago ville où le trompettiste Donald Byrd le découvre lors d'une de ses tournées. A 22 ans il enregistre son premier album "Takin' Off" en tant que leader chez Blue Note pour lequel il enregistrera plusieurs "classiques" comme "Empyrean Isles" (avec son thème "Canteloup Island") ou "Maiden Voyage". Mais en ce début des années 60 c'est surtout en tant qu'architecte rythmique du légendaire second quintet de Miles Davis qu'il est connu. C'est ce même Miles qui va l'inciter malgré les réticences à jouer sur un Fender Rhodes. 

Viré par Miles il participe tout de même à la naissance du jazz-fusion sur l'album "In a Silent Way". C'est le début de ses aventures électroniques qu'il met en pratique en montant le très expérimental Mwandishi Sextet pour lequel il enregistre son premier album chez Columbia "Sextant".

 

Le groove d'Herbie Hancock :

Albums groove d'Herbie Hancock

Albums groove d'Herbie Hancock © Columbia/Sony Legacy

 

 

Après le jazz-fusion et ses improvisations, Herbie Hancock cherche une nouvelle voie, une musique plus accessible. Fan de James Brown et de Sly Stone ce sera donc le funk, ou plutôt le jazz funk du groupe The Headhunters avec le groovissime bassiste Paul Jackson. Le premier album "Head Hunters" sort en octobre 1973 et reste l'un des plus gros succès commerciaux du jazz avec les titres cultes "Chameleon" et "Watermelon Man". Suivront les albums Thrust (1974) et le trop méconnu "Man-Child" (1975) avec Wayne Shorter, Stevie Wonder et Melvin "Wah Wah Watson" Ragin. Au rayon du jazz-funk citons deux albums figurant dans ce coffret : la BO du film "Death Wish" de Michael Winner et le double live "Flood" jusque là introuvable. Une maîtrise du groove que l'on va retrouver dans ses aventures "acoustiques" comme avec le V.S.O.P.

 

Un retour permanent au jazz acoustique et au swing :

Herbie Hancock albums de jazz acoustique

Herbie Hancock albums de jazz acoustique © Columbia/Sony Legacy

 

Herbie Hancock en duo avec Chick Corea

Herbie Hancock en duo avec Chick Corea © Jan Persson Collection

 

Tout au long de ces 16 années Columbia, Herbie Hancock va innover en utilisant les dernières technologies du moment. Pourtant il n'aura de cesse de revenir au jazz acoustique et au swing rappelant aux fans d'instruments électroniques qu'il est avant tout un pianiste jazz. En solo, duo, trio ou quartet, Hancock va multiplier les enregistrements acoustiques. Qu’ils soient oubliés ou inédits en France certains de ces albums n'en sont pas moins indispensables comme cet "An Evening With Herbie Hancock & Chick Corea" duo improbable et jubilatoire de ces deux monstres sacrés du jazz, tous deux ex- pianistes du Quintet de Miles Davis. Autre surprise ce "Herbie Hancock Trio" inédit datant de 1977 avec ses compères Ron Carter et Tony Williams.. 

 

Live de VSOP et BO du film Around Midnight

Live de VSOP et BO du film Around Midnight © Columbia/Sony Legacy

 

En 1976 un producteur décide de créer un hommage à la carrière d'Hancock qui n'a alors, rappelons le, que 36 ans. C'est cette Very Special One-time Performance qui va donner naissance au quintet V.S.O.P. réunissant les jeunes vétérans du quintet de Davis (Hancock, Wayne Shorter, Ron Carter & Tony Williams), Freddie Hubbard se substituant au maître. En 1977 V.S.O.P. The Quintet attaque sa première tournée gravée sur les double live "V.S.O.P.: The Quintet" et "V.S.O.P.: Tempest In The Colosseum (1977)" un autre inédit japonais tout comme "Fire Stars". Le jeune trompettiste Wynton Marsalis remplacera Hubbard dans le quintet et enregistrera plus tard avec Hancock son album "Quartet"

 

En 1983 Herbie Hancocok écrit la bande originale du film "Round Midnight" de Bertrand Tavernier

En 1983 Herbie Hancocok écrit la bande originale du film "Round Midnight" de Bertrand Tavernier © DR

 

En 1986, Hancock écrit la bande originale et joue dans le film "Round Midnight" de Bertrand Tavernier. On peut le voir à l'écran aux cotés du saxophoniste Dexter Gordon, de François Cluzet, Freddie Hubbard, Bobby Hutcherson, John McLaughlin, Wayne Shorter, Pierre Michelot, Eric Le Lann...Il remporte un Oscar du cinéma de la meilleure musique de film. 

 

Innovations technologiques et fusions en tous genres :

Herbie Hancock albums

Herbie Hancock albums © Columbia/Sony Legacy

 

Herbie Hancok

Herbie Hancok © Columbia/Sony Legacy

 

Nous l'avons vu Herbie Hancock passe du hard Bop au jazz-fusion du jazz-funk à la pop boostée au vocoder sur l'album "Sunlight" ou aux airs disco de "Just around the Corner" sur l'album "Mr. Hands". Comme ses camarades George Duke, Joe Zawinul ou Chick Corea, il a été précurseur dans l'art d'utiliser les synthés et autres échantillonneurs. En 1983 commence sa collaboration avec un autre adepte des "bidouillages" sonores le bassiste Bill Laswell. Avec Michael Beinhorn ils sortent l'album "Future Shock" avec son titre "Rock It". S'inspirant des DJ qui sévissent dans les Block Party hip hop des quartiers new-yorkais ils utilisent la technique du scratch qui associée au beat electro funk du trio donnent cet ovni futuriste qu'est "Rock It". Un tube immédiat propulsé par son clip robotique de breakdance et célébré par plusieurs récompenses. Le titre est remixé dans l'album suivant "Sound-System"... 

 

Inutile de préciser qu'il serait vain d'évoquer en quelques lignes tous les albums et toutes les aventures musicales que contient ce coffret. Mais à celà une solution; ouvrir cette boite magique.

 

Herbie Hancock : The Complete Columbia Album Collection 1972-1988

Herbie Hancock : The Complete Columbia Album Collection 1972-1988 © Columbia/Sony Legacy

Liens


Commentaires