Keith Jarrett a 70 ans

Le 01 juin 2015 par
Keith Jarrett a 70 ans
© Rose Anne Colavito / ECM Records

Pour fêter les 70 ans du pianiste Keith Jarrett au mois de mai, le label ECM publie deux albums. Du jazz et du classique, des lives, des improvisations…

Le 8 mai 1945, l’Allemagne capitule face aux alliés et le petit Keith Jarrett voit le jour à Allentown en Pennsylvanie. Rien à voir donc, sauf cette date d’anniversaire : Keith Jarrett vient d’avoir 70 ans, dont 65 années consacrées à la musique et essentiellement au piano. Pour l’occasion c’est lui qui offre des cadeaux à son public : 2 albums viennent étoffer sa discographie colossale, toujours chez ECM.

Le premier est un album solo intitulé "Creation". Keith Jarrett y propose une sélection de prestations improvisées en 2014 lors de sa tournée de concerts. La quintessence du style Jarrett : une musique dépouillée, presque méditative, un savant équilibre entre une mélodie émouvante et des harmonies complexes. Neuf titres compilés en parfaite cohérence, comme s’ils ne faisaient qu’un. Extrait :

On associe tout de suite Keith Jarrett à son piano, à ses improvisations, à ses gémissements et à sa façon de faire corps avec son instrument. Penser à Keith Jarrett c’est tout de suite évoquer "The Köln Concert", le chef d’œuvre du pianiste face à son piano, sommet de sa carrière en 1975 (un autre anniversaire).

Mais Keith Jarrett a bien d’autres facettes qu’il donne à explorer à travers une discographie de plus de 80 albums. Pianiste virtuose certes, on le découvrira aussi bien saxophoniste, flûtiste ou guitariste. Moderne, il sait toutefois rendre hommage aux standards et aux maîtres d’antan comme avec les récents albums "Jasmine" et "Last Dance" en duo avec Charlie Haden.

Keith Jarrett - Creation et Barber Bartok Cover

Ces deux nouvelles parutions témoignent des deux faces du musicien : si "Creation" présente son don pour l'improvisation, le deuxième disque "Barber/Bartók" montre la face classique du pianiste. Un recueil de deux concertos de Samuel Barber et Béla Bartók enregistrés en 1984 et 1985 avec le Rundfunk-Sinfonieorchester Saarbrücken (dirigé par Dennis Russell Davies) et le New Japan Philharmonic (sous la baguette de Kazuyoshi Akiyama).
 
Keith Jarrett a récemment annoncé la fin du mythique Standards Trio qu’il formait avec Gary Peacock et Jack Dejohnette depuis 1983. Une envie nous prend de vouloir les réentendre ensemble, comme ici sur une scène au Japon en 1996 :

Joyeux Anniversaire monsieur Jarrett et merci pour ces deux beaux cadeaux, "Creation" et "Barber/Bartók", parus chez ECM.
 
Liens :
Facebook de Keith Jarrett
Site non-officiel de Keith Jarrett
Facebook d’ECM
 

Commentaires