L’adieu à Bowie de Lost Horizons

Le 10 janvier 2018 par
L’adieu à Bowie de Lost Horizons
Simon Raymonde + Richie Thomas = Lost Horizons

L’ex- Cocteau Twins Simon Raymonde dévoile un hommage jazz à l’icône anglaise deux ans après sa disparition.

C’est une belle histoire que nous conte aujourd’hui Simon Raymonde. Fondateur et patron du label prolifique Bella Union (Fleet Foxes, Concrete Knives) depuis 20 ans, l’ancien bassiste des Cocteau Twins a donné corps cette année à un projet personnel et ambitieux en s’alliant à l’ancien batteur des Jesus and Mary Chain Richie Thomas pour former le duo Lost Horizons. Pour leur premier jet Ojala publié en novembre dernier, ces deux musiciens capés ont mis leur expérience et leur savoir-faire de producteurs au service de voix méritantes et magnifiques, entre autres celles de Karen Peris ou du rappeur Ghostpoet.  Un disque aux ambiances multiples, même si la dream-pop chère à l’ancien Cocteau Twins domine l’ensemble.

Le 10 janvier 2016, Lost Horizons n’en était encore qu’à ses balbutiements. Et pourtant, à l’annonce stupéfiante de la mort de David Bowie, les deux musiciens alors en studio n’ont pu réagir autrement qu’en composant d’une traite un hommage improvisé à l’icône disparue. On The Day You Died est un instrumental simple et minimal, où le saxophone de Richie Thomas parait consoler le piano grave et mélancolique de Simon Raymonde. Une ode à Bowie à son image, triste et lumineuse à la fois, pour accompagner le roi David jusqu’à ses étoiles chéries.

"Je ne savais pas si je serais capable de faire quoi que ce soit en arrivant au studio, mais quand je me suis assis au piano, quelque chose s'est passé. Richie a attrapé son saxophone, notre ingénieur Iggy a pressé le bouton d'enregistrement, et l'improvisation qui en a résulté est exactement ce que vous entendez, avec ses imperfections et tout. Nous n'en avons pas beaucoup parlé, mais je peux sentir sa présence sur la piste, à coup sûr." Simon Raymonde

 

Commentaires