La condition humaine selon Rokia Traoré

Le 09 février 2016 par
La condition humaine selon Rokia Traoré
Rokia Traoré sort l'album "Né So" le 12 février

Toujours en quête de sens et de nouveaux sons, l'artiste malienne sort "Né So", un sixième album profond et bouleversant.

Qu'elle chante en français, en anglais ou en Bambara, l'auteur-compositrice et multi-instrumentiste Rokia Traoré cultive depuis son premier album "Mouneïssa", une véritable philosophie de vie alliée à un besoin artistique constant de se renouveler. Son sixième album "Né So" est né dans la douleur, pendant son exil en Europe après les tragiques événements qu'a connus son pays, le Mali, en 2012. Elle y chante la détresse des peuples déracinés de force, la légèreté d’être et le plaisir de vivre, une ode aux jeunes femmes ou la folie haineuse des hommes, mis en écho aux crispations et durcissements de notre époque sur une reprise du "Strange Fruit" de Billie Holiday (après The Man I Love sur l’album "Tchamantché").

Un but doit avoir sa raison. A la base de toute réussite il y a une raison. A la base de tout échec il y a un but sans raison. Rokia Traoré

 
Entre mélopées mandingues subtiles et sonorités rock, l'album "Né So" (“Chez moi”) a été enregistré a Bruxelles et à Bristol avec un ensemble composé du batteur burkinabé Moïse Ouatara, du bassiste ivoirien Matthieu N’guessan, du joueur de ngoni malien Mamah Diabaté, un complice de la première heure, ou encore de choristes formés dans sa Fondation Passerelle de Bamako. Comme sur "Beautiful Africa", Rokia Traoré a fait appel au guitariste anglais John Parish (qu'on entend aussi à la batterie) et l’Italien Stefano Pilia pour la direction artistique. Elle a invité John Paul Jones (Led Zeppelin, Them Crooked Vultures…) qui vient apposer traits de basse et de mandoline ainsi que le songwriter américain Devendra Banhart. L'album est en écoute intégrale ci-dessous : 

Rokia Traoré sera en concert le 25 février au Cent Quatre à Paris

Voir toutes les dates de concerts de l'artiste ►►

Commentaires