La renaissance du bluesman Fantastic Negrito

Le 06 juin 2016 par
La renaissance du bluesman Fantastic Negrito
©

Musicien miraculé, Xavier Dphrepaulezz sort l'album "The Last Days Of Oakland", une transmission exaltante du meilleur de la "black music".

Du "blues avec une attitude punk" nous annonce le site de l'artiste d'Oakland Xavier Dphrepaulezz alias Fantastic Negrito. Un slogan parfait pour la musique de ce multi-instrumentiste surdoué qu'on croyait perdu après un terrible accident de voiture en 2000, le laissant dans le coma pendant trois semaines. Après des années de rééducations et de travail avec son collectif Black Ball Universe, le musicien ressurgit du néant avec l'album "The Last Days Of Oakland", un mix contemporain de ce que la "black music" américaine peut nous offrir, du delta blues à la soul en passant par le R'B, le hip hop, le rock ou le jazz. L'album est en écoute intégrale ici :

Un destin chaotique pour ce  fils d'immigrés somalien et carribéen qui a grandi dans le Massachusetts profond avant d'attérir à Oakland. Dans les années 1990 ce musicien autodidacte surdoué signe un contrat prometteur sur le label Interscope Records puis sort l'album " X-Factor" sous le nom de Xavier. L'album est un condensé de soul engagée, influencée par  Sly Stone ou Shuggie Otis. Après son accident, l'artiste doit réapprendre à jouer, une longue traversée du désert qui lui a permis d'affiner sa plume rageuse.

Sous le nom de Fantastic Negrito, il joue dans les gares ou les rues de Bay Area en Californie. L'été dernier il remporte le premier concours de NPR, intitulé Tiny Desk Concert Contest et commence à enregistrer cet album où il brille tant à la guitare qu'au clavier ou à la batterie. Son ambition déclarée est de "partager les racines de la musique afro-américaine", mission réussie.

Commentaires