Le chant hypnotique d'Emily Jane White

Le 22 mars 2016 par
Le chant hypnotique d'Emily Jane White
Emily Jane White est de retour avec "They Moved in Shadow All Together" / Sara Sanger

La chanteuse est de retour le 29 avril avec "They Moved in Shadow All Together", un cinquième album intimiste dominé par la beauté éthérée et sombre du chant de la Californienne.

Trois ans après la sortie de son dernier album "Blood / Lines", Emily Jane White semble effectuer un retour aux sources avec l'album "They Moved in Shadow All Together" où le chant hypnotique de l'artiste redevient l’instrument premier de son écriture. Pour l'enregistrement de cet opus, elle a pris des cours de chant classique afin d’élargir et d’enrichir sa palette vocale et a elle-même assuré l’ensemble des chœurs. Un album intimiste et engagé sur lequel Emily Jane White fustige les dérives policières avec l'hymne antiraciste "The Black Dove" ou les violences régulières faites aux femmes "Womankind".

Album intimiste mais gagné de moments d’emphase et de tensions sonores, "They Moved in Shadow All Together" est également servi par la présence du multi-instrumentiste Shaw Alpay dont la basse et le violoncelle accompagnent avec subtilité le jeu de piano et de guitare de la musicienne, tandis que la batterie de Nick Ott encadre viscéralement les fluctuations des différentes compositions.

Emily Jane White sera en concert à PARIS à La Maison Sage le 18 mai.

Le violoncelle est l’instrument à corde qui pourrait me définir le plus précisément. Sa résonnance dresse à merveille tristesse et mélancolie. Il est le voile, le brouillard tout en étant la lumière qui guide, les percussions s’apparentent davantage au cœur et au sang. Emily Jane White

Commentaires