Le pionnier du rock 'n' roll Fats Domino est mort

Le 25 octobre 2017
Le pionnier du rock 'n' roll Fats Domino est mort
Fats Domino en 1967 © Clive Limpkin/Daily Express/Hulton Archive/Getty

L'interprète de "Blueberry Hill" et "Walkin' to New Orleans" s'est éteint à l'âge de 89 ans dans sa ville natale de Louisiane.

Il a été l'un des premiers artistes de R&B à connaître le succès auprès du public blanc et son premier titre The Fat Man, coécrit en 1949 avec Dave Bartholomew est considéré comme l'un des premiers rock 'n' roll. Encensé par les dieux du rock comme Elvis, Antoine Dominique Domino était un pur autodidacte, né le 26 février 1928 dans une famille créole de La Nouvelle-Orléans. Il avait commencé la musique sur un vieux piano rouillé en s'inspirant des titres blues et boogie entendus à la radio. Virtuose, il avait commencé à jouer et chanter dans les clubs de la ville du croissant dès l'âge de 14 ans et devait son surnom Fats au chef d'orchestre Bill Diamond.

Avec son complice le trompettiste-producteur Dave Bartholomew, Fats Domino, enregistre ses plus grands succès rhythm and blues dans les années 50 avec des titres originaux ou des reprises comme Goin' Home, Ain't That a Shame, I'm Walkin', Blue Monday, Blueberry Hill et plus tard Walking to New Orleans. Ses disques caracolent en haut des charts et son boogie-woogie, rythme qu'il appelait "Big Beat", inspire autant Ray Charles ou Screamin' Jay Hawkins que les Rolling Stones ou même les premiers artistes de ska jamaïcain. En 1968, les Beatles lui rendent hommage sur le titre Lady Madonna.

Entré au Rock and Roll Hall of Fame, Fats Domino a vendu plus de 65 millions d'albums. Au printemps 2006, il a sorti son dernier album Alive and Kickin' pour aider les musiciens amateurs de la Louisiane. En 2016, la chaîne publique américaine PBS lui avait consacré un documentaire intitulé Fats Domino and The Birth of Rock’n’Roll.

Commentaires