Le retour vibrant d'Oumou Sangaré

Le 31 mars 2017 par

La grande voix malienne lève le voile sur son nouvel album avec "Yere Faga", un clip de résistance avec Tony Allen à la batterie.

L'énergie est toujours là et le message indéfectible. A bientôt 50 ans, Oumou Sangaré se bat en musique et la musique bat avec elle. Contre l'exploitation des femmes et les travers d'un système patriarcal qu'elle dénonce depuis ses débuts en 1989 avec l'album Moussolou. Et aujourd'hui contre le suicide, une plaie qui touche massivement la société malienne et qu'elle appelle à combattre à coup d'espoir avec ce puissant Yere Faga, un premier extrait qui ne manque pas de groove et où s'invite l'inoxydable batteur nigérian Tony Allen.

Regardez bien ce clip et l'histoire de cette jeune fille qui incarne l'avenir du Mali. Traversée par les doutes, attirée par l'abyme, et dont la transe et la danse d'une journée symbolise la résistance, les peurs, et l'espoir de toute une génération. C'est aussi le sens qu'Oumou Sangaré entend donner à Mogoya, son premier disque depuis huit ans et le magnifique Seya. Un nouvel album en forme de leçon de vie attendu chez No Format! en mai prochain, et composé notamment avec la triade de musiciens français Vincent Taurelle, Ludovic Bruni et Vincent Taeger.

Mogoya 585x585

Oumou Sangaré sera concert le 31 mars à la Grande Halle de la Villette (Paris).

Par: Ghislain Chantepie

Commentaires