Les alchimies aventureuses d'Elodie Pasquier

Le 04 septembre 2017 par
Les alchimies aventureuses d'Elodie Pasquier
de G à D Teun Verbruggen, Hilmar Jensson, Elodie Pasquier, Romain Dugelay, Fred Roudet - Photo de Jean-Baptiste Millot

MONA, le nouveau quintet de la clarinettiste, va chercher ses résonances dans les profondeurs de l'âme.

Avis aux esprits sensibles, il se peut que la délicatesse et la force de cet album bouleverse vos repères et titille quelques aspirations secrètes. Mona sort en septembre 2017 sur une production du Label Laborie Jazz. A la tête de ce nouveau et très prometteur quintet, la clarinettiste et compositrice Elodie Pasquier, une des jeunes artistes les plus en vue de la scène jazz française.

Après l'écoute du tout premier concert du quintet et celle de l’enregistrement à plat (sans mixage) de Mona réalisé au Studio Sextan, il était évident que cet album allait être de ceux qui comptent. Un condensé de vie à l’état brut magnifié par le magicien du son, Boris Darley, "une personne qui sait écouter et guider dans les moments de doute. Qui sait reconnaitre qui vous êtes en tant qu’artiste", comme le confie Elodie Pasquier.

Adepte des expériences collectives (Danzàs de Jean Marie Machado, orTie en duo avec le regretté pianiste et ovni de la musique Gregoire Gensse, le Cirque Plume...), la jeune musicienne passionnée par la recherche de timbres sait aussi se risquer dans le périlleux exercice du solo qu’elle tourne actuellement sur les scènes de jazz :

Le jeu d’Elodie Pasquier est plein de grâce, du tumulte des ténèbres, du manque, de la force extirpée des anciens combats, des amitiés fécondes, de la légèreté des belles complicités, des rires et des folies partagés et de l’amour aussi. Il y a tout ça dans ce Mona concocté avec de précieux musiciens : le batteur belge Teun Verbruggen (batterie, percussions, effets), connu surtout aux côtés de Jef Neve ainsi que du groupe Flat Earth Society ; le guitariste islandais Hilmar Jensson (guitare, effets), que l'on a pu voir notemment aux côtés de Jim Black ; Fred Roudet ( ARFI, Réseau ImuZZic, Possible(s) Quartet …) à la trompette et au bugle et Romain Dugelay ( Kouma, Pixvae, Polymorphie ...) aux saxophones baryton et alto.

L'envie initiale était de monter un groupe avec Teun Verbruggen, un batteur avec un jeu tellement ouvert, libre, précise t-elle, et très joueur ! Un musicien d’une très grande curiosité qu'elle a rencontré au tremplin Jazz d'Avignon. Et les hasards qui n'en sont pas s'enchaînent. Le guitariste dont elle totalement fan joue avec Teun Verbruggen. La connexion se fait rapidement et Hilmar accepte de se lancer dans l'aventure Mona. Un cadeau du ciel :

Un rêve qui se réalise : Le son d’Hilmar me touche directement au coeur, comme rarement.  Elodie Pasquier

Pour naviguer avec elle dans l’alchimie des timbres et des textures elle pense immédiatement à un autre soufflant, "quelqu’un qui réunirait puissance et sagesse, empreint d’humilité. Ce grand musicien " dit-elle, avec qui elle aime partager la scène. Doté d’un sens mélodique très subtil et d’une écoute active rare, le trompettiste, au service du son imaginé et de l’émotion insufflée, complète à merveille le jeu profond de la clarinette-basse. " Elodie a su raconter sans filtre, confie t-il, à travers une écriture très personnelle, épurée, laissant beaucoup de liberté aux musiciens, tout en nous guidant pour que les émotions données correspondent au moment de l’écriture. Une musique très intense, colorée, en suspension.

Plus tard, après quelques concerts et résidences au Festival Eclat d’Emails de Limoges, elle invite une autre improvisateur et magicien des sons, le saxophoniste Romain Dugelay pour une résidence avec le quartet au Théâtre de Bourg en Bresse. « Ce musicien à qui je demande juste d’être, avec toutes ses facettes, du free à l’électronique, tout cela porté par un art de la mélodie fantastique. Nous décidons de devenir cinq! Car un nouvel équilibre se fait ». Le groupe se construit pas à pas, avec douceur, en prenant le temps de la rencontre. 

Photo Jean-Baptiste Millot avec de g à d : Romain Dugelay, Teun Verbruggen, Boris Darley (Ingénieur du Son et bien au-delà), Elodie Pasquier, Hilmar Jensson

Photo Jean-Baptiste Millot avec de g à d : Romain Dugelay, Teun Verbruggen, Boris Darley (Ingénieur du Son et bien au-delà), Elodie Pasquier, Hilmar Jensson

Et je vois sous mes yeux ces musiciens que j’admire tous profondément se saisir et s’investir avec pudeur de ma musique. C’est un véritable cadeau qu’ils me font. C’est un jeu entre la volonté de comprendre et de réaliser parfaitement le texte, de casser les limites, de tenter le danger, de ne pas revenir, de dépasser les codes. Elodie Pasquier.

A vous d'expérimenter la densité du propos de cet album qui s'ouvre sur une balade tendre et lumineuse aux terminaisons ravageuses.

MONA fait sa sortie de disque au Studio de l'Ermitage à Paris le 7 septembre, dans le cadre du Festival de Jazz à la Villette.

Commentaires