Les nouveaux sons du Brésil : épisode 3

Le 23 juin 2014 par
Les nouveaux sons du Brésil : épisode 3
Lucas Santtana © Nelson Faria

Fip vous propose une série consacrée à la scène musicale brésilienne d'aujourd'hui

Fip continue de célébrer l'extraordinaire bouillonnement créatif de la scène musicale brésilienne d'aujourd'hui avec ce troisième épisode de Nouveaux Sons du Brésil. Bien loin de l'éternel cliché de la "samba à plumes" il s'agit ici d'explorer les genres musicaux d’une génération qui intègre les traditions musicales brésiliennes aux sons actuels. De São Paulo à Bahia en passant par l'état du Pernambuco au nord-est du Brésil ou par Rio, voici un nouveau voyage musical à travers le portait de plusieurs artistes représentatifs de la richesse musicale de ce pays.   

Voir l'épisode 1
Voir l'épisode 2

 

Depuis les années 60 la MPB (Música Popular Brasileira) est un mouvement musical qui fait évoluer et réinvente les styles brésiliens traditionnels. Parmi ses représentants actuels on trouve les membres du groupe Passo Torto : Kiko Dinucci (du groupe Metá Metá), Rodrigo Campos figure de la samba rock, le joueur de cavaquinho Romulo Fróes et Marcelo Cabral qui vient de sortir l'album "Barulho feio" avec Fróes. La formation de São Paulo a sorti l'an dernier son deuxième album "Passo Elétrico" aux textes revendicatifs et poétiques.
 

 

Lucas Santtana

Lucas Santtana © Nelson Faria

 

Les artistes brésiliens autoproduisent et offrent leurs albums en téléchargement gratuit depuis longtemps. Vraies maisons de disques inexistantes, labels peux nombreux et médias "mafieux" obligent les musiciens à vivre de leurs concerts. Il aura d'ailleurs fallu aux européens attendre "Sem nostalgia" le quatrième album de Lucas Santtana en 2011 pour découvrir l'un des fer de lance du renouveau de la musique brésilienne et de la MPB. Ca Bahianais devenu Carioca d'adoption, qui a commencé à la flûte traversière, est un adepte du sample et s'amuse à déstructurer pour reconstruire ses mélodies mélancoliques. Lucas Santtana fait la synthèse électro-acoustique des musiques traditionnelles brésiliennes et de la pop, l'électro ou beats hip hop. Après "O Deus que devasta mas também cura" en 2012 et d'innombrables productions dévoilées sur le net, Lucas Santtana vient d'annoncer la sortie de son nouvel album "Sobre Noites e Dias" prévue fin septembre sur le label Nø Førmat!. 

 

 

Da Cruz - nouvel album "Disco e Progresso"

Da Cruz - nouvel album "Disco e Progresso" © DR

 

Né de la rencontre en 2005 de la chanteuse de bossa nova carioca Marianna Da Cruz et du beat maker helvète Ane H ancien membre des Swamp Terrorists, Da Cruz vient de sortir son quatrième album "Disco e Progresso"; une fusion jubilatoire et explosive de disco/funk brésilienne des années 70, de bossa, de musiques africaines et de sons rugueux (électro kuduro, indus, breakbeat...).

 

Caçapa

Caçapa © Beto Figueiroa

 

L'état du Pernambuco au nord-est du Brésil est un véritable vivier pour la musique du pays et le berceau du mouvement manguebit (ou Mangue Beat). Natif de Recif comme Siba, Caçapa est un des artistes clés de cette nouvelle génération d'e musiciens du Nordeste. Producteur, arrangeur, musicien, compositeur, Caçapa découvre les artistes du manguebit (Mundo Livre, Mestre Ambrósio ou Chico Science & Nação Zumbi,) alors qu'il est étudiant en architecture. Inspiré par la musique traditionnelle du Nordeste, la musique de Bach, les Beatles ou les disques de Mestre Ambrósio et Tom Zé, Caçapa est aussi un grand fan des genres musicaux la cantoria de viola (ou repente) et le coco de roda. Il intègre le groupe de forró Chão e Chinelo, devient arrangeur et producteur pour de nombreux artistes comme sa femme la chanteuse et percussionniste Alessandra Leão ex membre de Comadre Fulozinha. En 2011 Caçapa sortait l'album de manguefolk "Elefantes Na Rua Nova". 
 

Caixa Cubo

Caixa Cubo

Caixa Cubo © DR

 

Exemple brillant de la richesse musicale du brésil et de fusion de styles, le Caixa Cubo est un projet de musique contemporaine brésilienne et de jazz improvisé ou non, en duo, trio (Caixa Cubo Trio) ou en quartet (Caixa Cubo 4+) initié par le batteur Joao Fideles et le pianiste Henrique Gomide. Les musiciens cherchent leur sources de création instantanée autant dans le jazz, l’Afrique, que dans les styles musicaux de leur immense pays avec la samba ou le baiao. 

 

 

Do Amor

Do Amor © DR

 

Tout droit sorti de la scène rock indie de Rio le groupe Do Amor a réalisé son second album "Piracema" en 2013. Gabriel Mayall, Ricardo Dias Gomes, Gustavo Benjão et Marcelo Callado ont récemment travaillé avec la légende Caetano Veloso.   

 

Depuis 2010 le label anglais Mais Um Discos dirigé par Lewis Robinson promeut la nouvelle scène underground brésilienne. En attendant le prochain épisode de Nouveaux Sons du Brésil, découvrez la dernière compilation du label "Rolê (Novos Sons Do Brasil)" et ses 43 pépites.
 

 

Rolê (Novos Sons Do Brasil)

Rolê (Novos Sons Do Brasil) © Mais Um Discos

 

A lire : "Couleurs Brasil - Petites et grandes histoires de la musique brésilienne" de Jean-Paul Delfino aux éditions Radio France

A voir : le webdoc "Ni foot ni Samba" reportage de Guillaume Battin et Christophe Buffet

 

Liens

Par: Guillaume Schnee

Commentaires