Les trompettistes Airelle Besson et Ambrose Akinmusire sacrés par l'Académie du Jazz 2014

Le 20 janvier 2015 par
Les trompettistes Airelle Besson et Ambrose Akinmusire sacrés par l'Académie du Jazz 2014
© Bruno Chabert / Fip

Lundi 19 janvier, Airelle Besson s'est vu décerner le prix Django-Reinhardt et l'Américain Ambrose Akinmusire le Grand Prix du meilleur disque 2014.

Créée en 1954 et présidée depuis 2005 par François Lacharme, l'Académie du Jazz, composée de journalistes spécialisés, animateurs, musicologues, programmateurs ou disquaires, distingue tous les ans les meilleurs artistes jazz de l'année. 

C'est la trompettiste et compositrice Airelle Besson qui s'est vu décerner le prix Django-Reinhardt récompensant le meilleur musicien français de l'année, succédant à l'accordéoniste Vincent Peirani. L'artiste a sorti son premier album en leader "Prélude" en duo avec le guitariste Nelson Veras. Ils étaient en live sur Fip pour fêter l'ouverture de la Maison de la Radio. Une session à écouter ici :

 
Le trompettiste et compositeur Ambrose Akinmusire, récemment distingué par le magazine Jazztimes, a quant à lui, reçu le Grand Prix de l'Académie du Jazz du meilleur disque publié en 2014 pour "The Imagined Savior Is Far Easier To Paint" sur le label Blue Note. 

Les autres prix de l'Académie du Jazz 2014 :

Prix du Disque Français (meilleur disque enregistré par un musicien français): Stéphane Kerecki (piano) pour "Nouvelle Vague"

 

Prix du musicien européen (récompensé pour son ouvre ou son actualité récente): ex-aequo John Taylor (GBR/piano) et Michael Wollny (GER/piano)

 

Prix de la meilleure réédition ou du meilleur inédit: ex-aequo Patrick Frémeaux pour l'ensemble de ses rééditions jazz Sidney Bechet "En Suisse" 

Prix du Jazz Classique: Tchavolo Schmitt (guitare) pour "Mélancolies d'un soir" (Label Ouest)

Prix du Jazz Vocal: Sinne Eeg (DEN) pour "Face the Music"

 

Prix Soul: Mali Music pour "Mali Is..." 

 

Prix Blues: The Robert Cray Band pour "In my soul" (Provogue/Wagram)

Prix du livre de Jazz: ex-aequo Laurent Cugny pour "Une histoire du jazz en France - Tome 1 Du milieu du XIXe siècle à 1920" (Outre Mesure) et Jean-Luc Katchoura et Michelle Hyk-Farlow pour "Tal Farlow, un accord parfait, a life in a jazz guitar" (Paris Jazz Corner)

 

Commentaires