Over the Hills : un hommage poignant à l'opéra-jazz de Carla Bley

Le 30 novembre 2015 par
Over the Hills : un hommage poignant à l'opéra-jazz de Carla Bley
Pochette réalisée par Manuel Tocanne

L'album du Collectif imuZZic sort le 1er décembre et illumine à nouveau le chef-d'oeuvre libertaire de la figure incontournable du jazz post-bebop.

Le collectif ImuZZic, adepte des folles équipées, fait librement écho à Escalator over the Hill, l'oeuvre titanesque de Carla Bley, sur un livret du poète nomade Paul Haines. Créé de 1969 à 1972, à une époque où l'on ne fusionnait pas les genres, la partition s'affranchit des diktats en mêlant jazz, musique classique indienne, rock et musique contemporaine. La compositrice, pianiste et organiste faisait naître un opéra psychédélique devenu mythique.
Vivement inspiré par ce manifeste d'indépendance, ImuZZic porte magnifiquement à la scène et sur disque, un très émouvant Over the HillsC’est complètement fou, alors allez-y ! ", disait Carla Bley en donnant son accord à Bruno Tocanne pour se lancer dans l'aventure. 
Ce dernier confiait à FIP qu' après des mois de travail et de doutes, le point d'orgue de leur 1ère tournée fut la rencontre sur scène avec Carla Bley et Steve Swallow dont ils assuraient la 1ère partie au Nevers Djazz Festival. "Nous ne nous attendions pas à ce qu'ils écoutent ensemble l'intégralité de notre concert, ni à ce que Carla Bley vienne saluer le public avec nous ".

Photo Bruce Mielpied

Photo Bruce Mielpied

Carla Bley et Steve Swallow ont reçu l'album Over the Hills, il y a peu. Ils manifestent leur émotion après l'écoute de cette "merveilleuse version de Escalator Over the Hills". 

(...) C’est une combinaison parfaite entre l’ancien et le nouveau, le contrôle et l’abandon, le réalisme et l’abstraction ... Paul Haines aurait aimé… Le jeu et le chant, ainsi que les arrangements, sont excellents. Ce collectif est un grand orchestre (..) Carla Bley 21/11/2015 

 
Over the Hills est emmené par le batteur Bruno Tocanne et le bassiste-contrebassiste Bernard Santacruz. Le chanteur Antoine Läng, le guitariste Alain Blesing, les trompettistes-buglistes Fred Roudet et Rémi Gaudillat, la pianiste Perrine Mansuy, le clarinettiste Olivier Thémine et le saxophoniste Jean Aussanaire ont rejoint l'audacieux projet.

Transcendée par le son puissant du groupe, la création donne un autre éclairage, singulier et lumineux, de la partition originale. Les compositeurs et arrangeurs du groupe ont su traduire la quintessence et l'esprit de l'oeuvre de Carla Bley. L'unité, l'implication totale et la fougue des musiciens et du chanteur font le reste. Chapeau bas !. 

En écoute : Rawalpindi Blues, un extrait de l'album à découvrir en avant-première :

 
Le bassiste Bernard Santacruz confiait à FIP que l'opéra de Carla Bley fait partie d'une toute petite poignée de disques qui vous accompagnent une vie durant (...) avec Bruno, instinctivement, nous avions compris que coller de trop près à la musique originale serait une erreur, et qu’il serait bien plus bénéfique de rester proche de l’esprit de la musique de Carla Bley en cultivant la fantaisie, l’irrévérence et la créativité... en toute liberté ". 

Pour Rémi Gaudillat, qui signe la plupart des arrangements, l'oeuvre de Carla Bley représente la liberté esthétique absolue." L'utilisation de la voix, du chant, du son personnel de chaque instrumentiste enrichissent l'écriture mais également une certaine idée de la fanfare, le refus de délimiter des frontières stylistiques (...). Quel plaisir de voir que l'on a respecté cette philosophie (...) et que Carla Bley y est sensible !". 

iMuZZic - Photo Yves Dorison

iMuZZic - Photo Yves Dorison

Le plaisir de Fred Roudet fut de "Re-découvrir le son, les subtilités, les musiciens, les arrangements, les complicités, les complexités, les approximations mais re-découvrir aussi l’œuvre, sa force et la place qu'elle avait dans l'histoire de la musique...

Le vocaliste Antoine Läng a subi la déflagration de l'oeuvre de la compositrice."L’intimité que suppose le travail d’appropriation du texte et de la musique m’ont ouvert à un univers extrêmement singulier, découlant deux écritures, (Paul Haynes et Carla Bley) qui jouent sur les tensions et les fêlures ".
 
L'album Over the Hills sort mardi 1er décembre sur le label IMR.
Ce même soir, il fait la une de Open Jazz (18 à 19h) sur France Musique.
Il sort à Paris, le samedi 5 décembre avec un concert chez nos confrères de France Musique, au Studio 105 de la Maison de Radio France, à 17h30 dans l'émission Jazz sur le Vif.

Commentaires