Palmarès 2012 de l'Académie du Jazz

Le 16 janvier 2013 par

Emile Parisien, Pierrick Pédron, Catherine Russell, Brad Mehldau, Jorge Pardo ou Betty Lavette sont distingués

L'association l’Académie du Jazz réunit, depuis plus de cinquante ans, "les meilleurs professionnels" dans le but de "distinguer les meilleurs talents" et récompenser chaque année le meilleur de la production discographique. Le palmarès 2012 vient d'être dévoilé :

Academie du jazz 2012

Academie du jazz 2012 © RF

Deux saxophonistes, Emile Parisien et Pierrick Pédron, ont été récompensés par l'Académie du Jazz, qui a dévoilé son palmarès pour 2012 au Grand Foyer du Théâtre du Châtelet, mardi soir.   Au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence, entre autres, du réalisateur Yves Boisset, du compositeur Vladimir Cosma et de l'actrice Victoria Abril, Emile Parisien a reçu le Prix Django Reinhardt, le plus prestigieux de l'Académie, qui récompense le meilleur musicien français de l'année. Emile Parisien, âgé de 30 ans, qui joue des saxophones soprano et alto, a été formé dans la classe jazz du collège de Marciac (Gers), dont il a intégré en 1993 de la première promotion. Il a publié en 2012 son quatrième album, "Chien Guêpe" (Laborie Jazz), à la tête de son quartet, et fait partie des jeunes musiciens choisis par le batteur Daniel Humair pour son nouveau groupe.

 

Pierrick Pédron, qui ne s'exprime qu'à l'alto, a été récompensé à 43 ans du Prix du meilleur disque français de l'année, pour "Kubic's Monk" (ACT/Harmonia Mundi), un hommage sans piano à la musique de Thelonious Monk.

 

Le pianiste américain Brad Mehldau a reçu le Grand Prix de l'Académie du jazz du meilleur disque étranger de l'année écoulée pour "Where Do You Start" (Nonesuch/Warner), en compagnie du batteur Jeff Ballard et du contrebassiste Larry Grenadier, avec lesquels il forme depuis près de dix ans l'un des trios les plus passionnants du jazz contemporain.
Fondée en 1954 et présidée depuis 2005 par François Lacharme, l'Académie du Jazz compte une soixantaine de membres (journalistes spécialisés, écrivains, musicologues, photographes, programmateurs, animateurs...).

Palmarès 2012 de l'Académie du Jazz :

Prix Django Reinhardt (musicien français de l’année) :  
ÉMILE PARISIEN
Finalistes : Baptiste Herbin, Stéphane Kerecki

Grand Prix de l’Académie du Jazz (meilleur disque de l’année) :
BRAD MEHLDAU : « WHERE DO YOU START ? » (Nonesuch/Warner)
Finalistes : Fly « Year of the Snake » (ECM/Universal), Aaron Goldberg / Ali Jackson / Omer Avital
« Yes ! » (Sunnyside/Naïve)

Prix du Disque Français (meilleur disque enregistré par un musicien français) :
PIERRICK PEDRON « KUBIC’S MONK » (ACT/Harmonia Mundi)
Finalistes : Jean-Paul Celea « Yes Ornette ! » (Out Note/Harmonia Mundi), Jacky Terrasson « Gouache » (Universal Jazz France/Universal), Philippe Le Baraillec « Involved » (Out Note/Harmonia Mundi), Nicolas Folmer & Daniel Humair Project « Lights » (Cristal/Harmonia Mundi)

Prix du Musicien Européen (récompensé pour son œuvre ou son actualité récente) :
JORGE PARDO
Finalistes : George Gruntz & Michael Wollny

Prix de la Meilleure Réédition ou du Meilleur Inédit
:
FRESH SOUND RECORDS pour ses rééditions
Finalistes : Bernard Peiffer « Improvisation » (Jazz in Paris/Universal), Wes Montgomery « Echoes of Indiana Avenue » (Resonance/Codaex)

Prix du Jazz Classique :
AARON DIEHL « LIVE AT THE PLAYERS » (CD Baby/www.cdbaby.com)
Finalistes : Jérôme Etcheberry « Swingberries » (Autoproduction/www.jeromeetcheberry.com), Laurent Mignard Duke Orchestra « Ellington French Touch » (Juste une Trace/Sony Music)

Prix du Jazz Vocal :
CATHERINE RUSSELL « STRICTLY ROMANCIN’ » (World Village/Harmonia Mundi)
Finalistes : Virginie Teychené « Bright and Sweet » (World Village/Harmonia Mundi), Kurt Elling « 1619 Broadway » (Concord/Universal)

Prix Soul :
BETTYE LAVETTE « THANKFUL N’ THOUGHTFUL » (Anti-/PIAS),
Finalistes : Robin McKelle « Soul Flower » (Doxie/Sony Music), Lee Fields « Faithful Man » (Truth & Soul/Differ-Ant)

Prix Blues :
LURRIE BELL « THE DEVIL AIN’T GOT NO MUSIC » (Aria B.G./Socadisc)
Finalistes : John Primer « Blues on Solid Ground » (Blues House/www.cdbaby.com), Shemekia Copeland « 33 1/3 » (Telarc/Universal)

Prix du Livre de Jazz : ALAIN GERBER « Petit Dictionnaire incomplet des incompris » (Éditions Alter ego)
Finalistes : Franck Bergerot « Miles de A à Z » (Le Castor Astral), Xavier Daverat « Tombeau de John Coltrane » (Éditions Parenthèses), Sous la direction de Vincent Bessières, texte de Michael Dregni « Django Reinhardt Swing de Paris » (Textuel/Cité de la Musique) 

Liens

Par: Equipe Fip

Commentaires