Pop et ludique, Thundercat prépare sa rentrée

Le 30 août 2016 par
Pop et ludique, Thundercat prépare sa rentrée
"The Beyond... Where the Giants Roam" est le dernier album de Thundercat.

Le virtuose californien vient de publier «Bus In These Streets», comptine fun qui moque la dépendance de la société actuelle à la technologie.

Songwriter, compositeur, bassiste d’exception, Stephen Brunner aka Thundercat est devenu en l’espace de quelques mois l’éminence grise de toute une scène qui écrit à Los Angeles son futur musical entre jazz et hip-hop. Après s’être illustré auprès de Kendrick Lamar et de Kamasi Washington, le Californien sortait l’été dernier son mini-album The Beyond/Where the Giants Roam, jonction parfaite entre jazz, funk et electro produit par l’inévitable Flying Lotus.

A lire aussi : Tonnerre de groove pour Thundercat

Depuis, rien ou presque et c’est donc une bonne nouvelle de retrouver ce géant en devenir avec cet ovni pop-soul qu’est Bus In These Streets, un titre dévoilé la semaine dernière sur son compte Soundcloud. Ode comique à l'aveuglement technologique de notre époque, le titre plonge dans un registre inconnu chez Thundercat, une sorte de pop sonnante qui ne manque pas de soul, mais qui lorgne avec malice vers les beats des jeux vidéo :

La voix haute perchée du bassiste est ici soutenue par ses complices Louis Cole (batterie, claviers) et Flying Lotus derrière les machines. Bus In These Streets n’est qu’un hors d’œuvre pour Thundercat en cette rentrée 2016. Le virtuose est attendu de pied ferme pour le concert organisé par son label Brainfeeder le 17 septembre prochain à Los Angeles, où il partagera la scène avec rien de moins que George Clinton himself. L’an dernier, l’icône funk avait offert sa voix à l’un des titres de WOKE, side-project monté par Flying Lotus, Shabazz Palaces et Thundercat.

Commentaires