Public Enemy signe un retour coup de poing

Le 16 juillet 2015 par
Public Enemy signe un retour coup de poing
A 54 ans, Professor Griff est l'un des rappeurs historiques de Public Enemy

Le mythique groupe de hip-hop new-yorkais dévoile cette semaine un nouvel album porté par deux clips engagés.

Ils sont nés à New York il y a une cinquantaine d’année, et sont aujourd’hui les illustres vétérans du genre musical le plus écouté dans le monde. Chuck D, Flavor Fav, et autre Professor Griff ont révolutionné le hip-hop avec Public Enemy au tournant des années 80, et n’ont toujours pas lâché en 2015 leur dernière punchline.

Avec « Mans Plans, God Laughs », les légendes du rap east-coast signent un retour surprise et leur premier album depuis « The Evil Empire of Everything » paru en 2012. Avec ce titre toutes sirènes hurlantes porté par un clip militant, Public Enemy a décidé de frapper fort et annonce la couleur d’un nouveau disque ramassé sur 29 minutes :

L’éducation, la police, le destin abîmé des afro-américains auquel fait face le jeune garçon du clip sont les thèmes fétiches du groupe new-yorkais qui a connu ses plus grands succès en 1990 avec le radical « Fear Of A Black Planet », un album massue sorti en plein âge d’or du hip-hop. Les violences qui ont secoué Ferguson puis Baltimore ces derniers mois offrent dès lors un écho inédit au rap politique de cette époque, et font dire à Chuck D au magazine Rolling Stones "qu'une fois une victoire remportée, une autre bataille commence".

Influencés par la nouvelle génération, Public Enemy cite volontiers Kanye West mais aussi Kendrick Lamar dont le dernier disque "To Pimp A Butterfly" a selon leurs propres dires inspiré ce nouvel album. Déjà disponible en ligne, "Man Plans God Laughs" s’annonce d'ailleurs marqué musicalement par un mix de productions électroniques récentes et de beats old-school, le tout toujours servi par Gary G-Wiz, compagnon de studio du groupe depuis 25 ans.

 

Commentaires