Réédition de 3 albums de Black Devil Disco Club

Le 04 mai 2015 par
Réédition de 3 albums de Black Devil Disco Club
© François Vignal

Le 11 mai, les trois premiers albums cultes de Bernard Fèvre, parrain de l’électro français des 70’s, vont être réédités : "Suspense" (1975), "Cosmos 2043" (1977) et "Disco Club" (sous le nom de Black Devil, 1978).

Bernard Fèvre n'est pas un des noms les plus connus de l’histoire de la musique française. Et pourtant, sous ce nom ou sous son avatar Black Devil, ce pionnier de la musique électronique a inventé une esthétique disco électronique low-fi à la même époque que Giorgio Moroder ou Kraftwerk. Dans sa chambre de bonne qui avait déjà l’allure d’un home-studio avant-gardiste, le jeune homme bricolait des sons, créait des boucles incongrues sur lesquelles il enregistrait des onomatopées.

L’univers de Bernard Fèvre est un voyage sonore entre le krautrock expérimental et le disco hypnotique. Les atmosphères étranges rappellent les ambiances sonores des films de John Carpenter. Bien que sa musique rétro-futuriste soit composée dans les années 70, elle reste intemporelle et suscite depuis quelques années l’engouement du jeune public.

Ses trois albums séminaux, "Suspense", "Cosmos 2043" et "Disco Club" produits entre 1975 et 1978 sont longtemps restés des pépites dans les cabinets de curiosités de quelques collectionneurs de vinyles illuminés. La presse comme le public de l’époque considèrent Black Devil au mieux avec indifférence, parfois même avec mépris. Au début des années 2000, des artistes majeurs comme The Chemical Brothers et Aphex Twin samplent ses titres et pour la première fois le nom de Bernard Fèvre est cité comme « le pionnier de la musique électronique made in France ».  
 

IMG_Bernard-Fèvres-article-585

"J'aime bien le mot origine, car c'est important de savoir d'où viennent les choses et les gens. J'espère qu'on verra que j'ai plus inspiré les autres que copié." Bernard Fèvre

 

Depuis 15 ans, Bernard Fèvre ressuscite son projet sous le nom de Black Devil Disco Club. Presque 30 ans après sa dernière publication, BDDC publie en 2006 "28 after" et remonte sur scène aux quatre coins de la planète pour partir à la rencontre d’une nouvelle génération de fans. A ce jour, il a sorti 6 nouveaux albums sur le label Lo Recordings, dont l’excellent "Circus" en 2011 dont est extrait le titre My Screen

Pour célébrer dignement les 40 ans de carrière du musicien et de son œuvre unique, mystérieuse et incroyablement visionnaire, le label Alter K sortira le 11 mai 2015 les rééditions exclusives de ses albums cultes. Le tout re-masterisé à partir des bandes Revox d'origine par Bernard Fèvre en personne.

"J'ai voulu faire moi-même le re-mastering de mes vieilles pistes parce que je ne voulais pas avoir un filtre moderne qui aurait enlevé le charme de mon travail ancien. Au final il faut que les années soixante-dix puissent s’entendre."
Bernard Fèvre

 

Retrouvez aussi Black Devil Disco Club sur Facebook et soundcloud
Black Devil Disco Club sera le 12 mai à partir de 19h en rencontre-dédicace chez le disquaire Les Balades Sonores à Paris.

Commentaires