Retour gagnant pour Coldcut

Le 12 octobre 2016 par
Retour gagnant pour Coldcut
Jonathan More + Matthew Cohn aka Matt Black = Coldcut

Les vétérans londoniens dévoilent leur premier titre original depuis 10 ans, une composition de hip-hop sombre et mélodique où s’invitent Roots Manuva et Thundercat.

Mais où était passé Coldcut ? Gourous du sample au tournant des années 90, entremetteurs géniaux du hip-hop et de la house, fondateurs du label Ninja Tune et du fameux radio show Solid Steel, activistes avant tout de l’image et du son, les Anglais Matt Black et Jonathan More approchent désormais la soixantaine mais n’ont peut-être pas dit leur dernier mot.

Les deux têtes pensantes de Coldcut ont pourtant passé plus de temps ces dernières années à forger leur légende à coup d'anniversaires synonymes de soirées mémorables et de coffrets discographiques plantureux qu’à produire de nouveaux disques. Le dernier en date Sound Mirrors a maintenant 10 ans et s'il réunissait du beau monde, n’était pas vraiment l’album le plus novateur des pères de TimberAvec Only Heaven dévoilé cette semaine sur le web, le duo semble pourtant laisser de côté l'héritage et se projette dans un son plus mélodieux et plus actuel.

Only Heaven est une ballade de hip-hop électronique, sombre et lascive. Les samples y sont rares, feutrés, et la voix puissante du fidèle Rodney Smith aka Roots Manuva (déjà présent sur Sound Mirrors) guide l’ensemble dans des ambiances versatiles. Enregistré à Malibu et produit par Dave Taylor (Major Lazer, M.I.A.), le titre bénéficie aussi d’arrangements fournis par le virtuose californien Thundercat, dont la basse fait office de fil rouge tout au long de l’écoute. Fidèles à leur esprit expérimental mais tournés vers l’avenir de leur son, Black et More réussissent donc là où on ne les attendait pas, et c’est une très bonne nouvelle pour la suite... si suite il y a (aucun album n'est aujourd'hui annoncé). No rules again! 

Commentaires