Rone dévoile un nouveau clip fantasmagorique

Le 21 mai 2015 par
Rone dévoile un nouveau clip fantasmagorique
Le troisième album de Rone est sorti en février 2015 | Thimothy Saccenti

Le producteur parisien déroule en images les songes électroniques de son dernier album. Direction Tokyo avec "Acid Reflux", un nouveau clip à découvrir en son binaural.

Les rêves sont un terrain de jeu familier des productions d'Erwan Castex aka Rone, fer de lance de la scène electronica hexagonale. Son premier album Spanish Breakfast avait révélé dès 2009 un producteur introverti et talentueux, capable de bercer sa musique par des sonorités minimales d'une rare finesse.

Avec ce nouveau clip signé Ilan Cohen et Boris Levy, c'est dans les yeux d'un jeune Japonais que Rone installe son univers expérimental. Plongé au cœur d'un Tokyo impénétrable, son héros connait une expérience synaptique suite à l'ingestion d'un sushi psychotrope. Un prétexte à une décomposition cinématographique de l'espace et du temps, en forme de réalité virtuelle :

Si l'obscurité et le design pop de la mégalopole japonaise suggèrent les univers visuels troublants de Ghost In The Shell ou de Blade Runner, les synthés et la trompette atmosphérique de Toshinori Kondo évoquent eux jusqu'aux arrangements aquatiques d'Eric Serra. Avec un casque adapté, il est d'ailleurs possible de profiter d'une écoute binaurale permettant d'apprécier toute la réalité sonore du clip.

Depuis ses débuts, la vidéo est au centre du projet de Rone qui a toujours poursuivi de concert son travail sur le son et celui sur l'image. L'artiste avait d'abord collaboré pour ses premiers clips avec son ami Vladimir Mavounia-Kouka avant de solliciter le réalisateur Dimitri Stankowicz (Björk) sur son second disque "Tohu-Bohu", signé sur le label Infiné en 2012 :

 

Commentaires