Sarah McKenzie, la voix du jazz australien

Le 08 septembre 2015 par
Sarah McKenzie, la voix du jazz australien
Sarah McKenzie nouvel album "We Could Be Lovers" / Philippe Levy

La chanteuse et pianiste Sarah McKenzie sort l'album "We Could Be Lovers" le 18 septembre sur le label Impulse! Elle sera en concert du 8 au 10 octobre au Duc des Lombards à Paris.

Les plus chanceux ont pu la voir cet été sur les festivals français, pour les autres il est temps de découvrir cette chanteuse et pianiste talentueuse venue d'Australie. Depuis cinq ans et son premier album "Don’t Tempt Me", Sarah McKenzie étonne par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel digne des plus grandes vocalistes du genre. Lauréate du prix du meilleur album de jazz ARIA (le Grammy australien) avec "Close Your Eyes" en 2012, Sarah McKenzie publie son troisième opus "We Could Be Lovers" le 18 septembre sur le label Impulse!

Produit par Brian Bacchus (Norah Jones, Gregory Porter), l'album oscille avec bonheur entre ballades intimistes et swing efficace. La chanteuse y reprend des standards de Cole Porter, Gershwin, Mancini, Ellington, Abbey Lincoln ou Betty Carter. Elle nous offre trois compositions originales et rayonne sur ce jazz bossa "Quoi, Quoi, Quoi" :

Sarah McKenzie sera en concert du 8 au 10 octobre au Duc des Lombards à Paris avec Jo Caleb à la guitare, Pierre Boussaguet à la contrebasse et Marco Valeri à la batterie.

Sarah McKenzie couv We Could Be Lovers

 

Commentaires