Sortie du film "Les trois soeurs du Yunnan" de Wang Bing le 16 avril 2014

Le 14 avril 2014 par
Sortie du film "Les trois soeurs du Yunnan" de Wang Bing le 16 avril 2014
"Les trois soeurs du Yunnan" de Wang Bing © Les Acacias

Primé en 2012 au festival des 3 Continents et à la Mostra de Venise, le film du réalisateur chinois Wang Bing sort le 16 avril avec Fip

Découvert en 2003 avec sa fresque historique et sociale "A l'ouest des rails", le réalisateur chinois Wang Bing sort en France son dernier film "Les trois soeurs du Yunnan" ("San Zimei") le 16 avril avec Fip. Le film a reçu la Montgolfière d'Or et le prix du public FIP au 34ème festival des 3 Continents en 2012, ainsi que le prix Orizzonti à la 69ème Mostra de Venise. 

Le sujet du film :
Trois jeunes soeurs vivent à Xiyangtang, village montagneux du Yunnan (province du Sud Ouest de la Chine) perché à 3200 mètres d’altitude, une région rurale et isolée, loin du développement des villes. Alors que leur père est parti en ville pour chercher du travail, Yingying,10 ans, s’occupe seule de ses soeurs Zhenzhen, 6 ans, et Fenfen, 4 ans. La caméra de Wang Bing observe et accompagne durant plusieurs mois leur vie quotidienne.

 

Voilà maintenant dix ans que le réalisateur chinois Wang Bing nous fascine avec sa façon de regarder la Chine en face, de filmer en toute humilté la réalité, la condition humaine et la déliquescence d’une certaine frange du peuple chinois. Après le film historique fleuve (9 heures) "A l'ouest des rails" traitant de la condition des ouvriers dans un quartier pauvre, et des films de fiction comme "Le Fossé", il s'intéresse ici à la condition des paysans en suivant le chemin de trois petites filles qui doivent trouver leur place dans une Chine qui s'industrialise. Trois enfants, trois "invisibles" du peuple chinois livrés à eux-mêmes que Wang Bing a rencontré sur la route par hasard. 

"Les trois soeurs du Yunnan" de Wang Bing

"Les trois soeurs du Yunnan" de Wang Bing © Les Acacias

 

« Ma seule idée était de les filmer, elles, et pour cela, il a fallu trouver une temporalité donner la sensation du temps qui passe pour elles, rendre compte de leur emploi du temps, de l’absence de leur mère aussi. Cela peut surprendre mais même si lors de mes études j’ai aimé énormément Rossellini, Antonioni, Visconti, Fassbinder ou Pasolini, le cinéaste qui m’a vraiment influencé, c’est Andrei Tarkovski. Il ne s’agit pas de me comparer à lui : il y a une dimension spirituelle dans la manière dont il filme notamment les minorités russes, qui est absente chez moi. Mais la pression que la vie a exercée sur nous, et la nécessité de tourner qui s’en dégage, fait que nos films ont certaines ressemblances. Même si cette détermination à filmer les trois soeurs ne relève pas pour moi d’une démarche spirituelle, en me focalisant sur ces « invisibles » d’aussi près, je crois que je rends leur vie plus grande. Je recherche cet effet grossissantpour que tout le monde puisse les voir. Je crois aussi que leurs sentiments ressortent à l’écran. » 

Filmographie de Wang Bing en tant que réalisateur :
-2011 Three Sisters
-2010 Le Fossé
-2008 L'argent du charbon
-2007 Brutality Factory (court-métrage)
-2007 L'Etat du monde
-2007 Soleil aveugle
-2003 A l'ouest des rails

 

Liens

Par: Equipe Fip

Commentaires