Tigran Hamasyan revient en solo avec "An Ancient Observer"

Le 08 février 2017 par
Tigran Hamasyan revient en solo avec "An Ancient Observer"
Tigran Hamasyan / Elena Petrosyan

Sept ans après "A Fable", le génial pianiste arménien revient à la formule du solo avec un nouvel album annoncé le 31 mars.

Depuis 2010 et son album solo A Fable, le pianiste arménien Tigran Hamasyan s'est imposé comme l'un des jazzmen les plus créatifs de sa génération. Outre sa virtuosité c'est sa faculté unique à marier avec génie musique classique ou contemporaine, airs traditionnels, groove et influences rock. Une musique comme nulle autre, aussi immédiate qu'érudite, intense que chargée d'émotions, sur laquelle Tigran fait chanter ses rythmiques complexes et les références mélodiques à son héritage arménien. Après avoir signé deux albums sur ECM (Luys I Luso et Atmosphéres), le jeune trentenaire retrouve Nonesuch Records, le label new-yorkais sur lequel il avait sorti Mockroot en 2015. Composé tout au long de ces quatre dernières années, l'album An Ancient Observer est un nouveau conte contemplatif et délicatement mélancolique dont on peut découvrir ce premier titre Fides Tua, tout simplement somptueux :

Retrouvez la session acoustique FIP de Tigran Hamasyan en 2015 ►► 

Cette fois Tigran Hamasyan est allé puiser son inspiration sur le haut plateau arménien, au pied du Mont Ararat, ce volcan turc recouvert de neiges éternelles. Le pianiste nous invite dans son imaginaire fascinant où le répertoire de son pays se mêle dans une alchimie parfaite à des danses baroques, des effets de synthétiseurs, des beats hip-hop ou des voix surnaturelles. Improvisés ou parfaitement composés, ces nouveaux récits musicaux atteignent des sommets d'intensité et de transe poétique.

Les titres de cet album sont des observations musicales du monde dans lequel nous vivons, et du poids de l'histoire que chacun de nous porte en lui. Tigran Hamasyan

Tigran Hamasyan est en concert :
le 24 mars au Trianon à Paris
le 29 mars Pôle Culturel à Alfortville
le 21 avril au Centre des arts d'Enghien · Enghien-les-Bains

Commentaires