Tom Waits, Lucinda Williams ou Rickie Lee Jones chantent Blind Willie Johnson

Le 15 février 2016 par
Tom Waits, Lucinda Williams ou Rickie Lee Jones chantent Blind Willie Johnson
Blind Willie Johnson, figure emblématique du holy blues (blues sacré)

Le label Alligator sort le 26 février "God Don't Never Change: The Songs of Blind Willie Johnson" un album hommage au mythique chanteur itinérant de blues sacré.

Au début du XXe siècle le chanteur et guitariste aveugle Blind Willie Johnson va marier les chansons religieuses au blues du sud des Etats-Unis. Avec sa voix rocailleuse et sa guitare slide, il déclame ses complaintes, avec la ferveur du gospel, dans les rues du Texas. Son jeu moderne a influencé les plus grands bluesmen et des artistes comme Led Zeppelin, Eric Clapton ou Bob Dylan ont repris ses plus grands titres. Bon nombre des chansons originales de Blind Willie Johnson, enregistrées entre 1920 et 1930, sont entrées dans la culture populaire américaine. L'album "God Don't Never Change: The Songs of Blind Willie Johnson" réunit les plus grands titres du bluesman, interprétés par un casting de rêve : Tom Waits, Sinéad O'Connor, Lucinda Williams, Rickie Lee Jones, Cowboy Junkies, Blind Boys of Alabama, Derek Trucks & Susan Tedeschi, Cowboy Junkies, Luther Dickinson, Maria McKee... Onze classiques de blues gospel revisités et en écoute ici :

Né le 22 janvier 1897 (selon son acte de décès), Willie Johnson a grandi à Marlin, près de Temple, au Texas. Selon la légende, la seconde épouse de son père lui lance du vitriol au visage alors qu'il a sept ans. Rendu aveugle, il se réfugie dans la musique  quand son père lui fabrique une guitare avec une boîte de cigares. Comme d'autres, il chante du gospel pour quelques pièces dans les rues de petites villes du Texas. Devenu prédicateur itinérant, ses textes inspirés des spirituals et son jeu inimitable au bottleneck (à l'aide d'un couteau plutôt que l'habituel goulot de bouteille), vont être enregistrés entre 1927 et 1930 notamment par Alan Lomax. Une carrière discographique rendue éphémère par la Grande Dépression, Blind Willie Johnson continue à chanter et à prêcher, souvent avec sa femme, jusqu'à sa mort en 1945.

Blind Willie Johnson couv 585

Commentaires