Tonnerre de groove pour Thundercat

Le 22 juin 2015 par
Tonnerre de groove pour Thundercat
Thundercat a sorti son dernier album en 2013 sur le label Brainfeeder

Le virtuose californien dévoile aujourd'hui un mini-album surprise qui fait la jonction parfaite entre jazz et funk.

Songwriter, compositeur, bassiste d’exception, Stephen Brunner aka Thundercat est devenu en l’espace de quelques mois l’éminence grise de toute une scène qui écrit à Los Angeles son futur musical entre jazz et hip-hop.

Après avoir donné le la à Kendrick Lamar sur « Pimp A Butterfly » et au saxophoniste Kamasi Washington sur « The Epic », c’est apaisé et fort de l’excellence de son travail sur ces deux albums majeurs, que le Californien présente aujourd’hui ses nouvelles productions. « The Beyond/Where the Giants Roam » est un mini-album, presque un EP qui ne dirait pas son nom, et l'urgence artistique de cette sortie sur le label Brainfeeder est manifeste.

Entre funk, jazz et électro, le simple dévoilé aujourd’hui "Them Change" est une bombe qui en annonce d'autres. Le titre s'ouvre sur une basse plantureuse, dès les premiers accords, qui plonge l’esprit dans une variation funk entêtante soutenue par le sax de Kamasi Washington, et co-produite par Flying Lotus. Le piano du jazzman Denis Hamm l’épaule bientôt, céleste, alors que la voix de Thundercat porte très haut ici les couleurs du nouveau groove :

Aguerri par son second album "Apocalypse" sorti en 2013, le chant de Thundercat est ici clair et assuré, encouragé dans cette voix par Flying Lotus lui-même. Il s’agit bien d’un bassiste devenu chanteur par raison, parce que sa voix porte aujourd’hui sa vision du groove mieux que n’importe quelle autre. Pour compléter la piste aux étoiles, c'est Herbie Hancock lui-même qui accompagne le compositeur sur le titre "Lone Wolf & Cub".

Après la mort et l’apocalypse que lui ont inspiré en 2013 le décès de l'un de ses amis musicien Austin Peralta, le bassiste pénètre aujourd'hui l’au-delà avec un nouveau projet diablement funky. Loin de ses précédents songes macabres, Thundercat y a trouvé cette fois-ci une présence, celle d'un groupe de géants dont il fera sans nul doute bientôt partie.

Commentaires