Un mix de pépites pour les 75 ans de Roy Ayers

Le 16 septembre 2015 par
Un mix de pépites pour les 75 ans de Roy Ayers
Roy Ayers en 1978 à l'époque de l'album "Let's Do It"

Le DJ londonien Gilles Peterson rend hommage au virtuose californien avec un mix d’une heure mêlant classiques et raretés.

S’il est un défricheur infatigable des talents d'aujourd'hui, Gilles Peterson n’oublie jamais d’où il vient et sait tout ce que la production musicale actuelle doit à quelques prophètes géniaux du passé. Le DJ anglais qui ne jure que par Sun Râ – il vient de publier une nouvelle compilation de ce pianiste cosmique sur Strut – rend ainsi aujourd’hui hommage à une autre légende du jazz, bien vivante celle-là : Roy Ayers
 
Avec près de 50 albums produits en un demi-siècle (et mille fois samplés), le célèbre vibraphoniste est un véritable trait d’union entre soul, jazz, et hip-hop et a inspiré plusieurs courants musicaux, lorsqu’il n’a pas directement initié certains d'entre eux. Pas étonnant donc que Gilles Peterson célèbre celui qui a incarné après plusieurs détours la mixture jazz-funk qu’était l’acid-jazz naissant, alors que lui-même s’est fait connaitre au tournant des années 90 en popularisant cette scène musicale et en fondant le label du même nom.

Retour aux sources jazz de Roy Ayers pour ce mix anniversaire, puisque Peterson a retenu des compositions de la première période du maître, ne s'aventurant pas au-delà de 1983. On y retrouve des titres tirés d'albums standards ("Everybody Loves The Sunshine"), mais aussi des collaborations totalement méconnues comme « Step Into Our Life » avec le tromboniste des Crusaders Wayne Henderson. L’ensemble est très doux, passe du jazz à la soul et offre quelques pointes funky et hip-hop sur la seconde partie. Un vrai régal.

 
Tracklist :

Jack Wilson Quartet feat. Roy Ayers – Ramblin’. LP: Ramblin, 1966 (Fresh Sound Records)
Roy Ayers – Lil’s Paradise. LP: Stoned Soul Picnic, 1968 (Polydor)
Roy Ayers – The Third Eye. LP: Everybody Loves The Sunshine, 1976 (Polydor)
Roy Ayers – Intro. LP: Live at the Montreux Jazz Festival, 1972 (Verve)
Roy Ayers – Sweet Tears. LP: He’s Coming, 1972 (Polydor)
Roy Ayers – Ain’t No Sunshine. LP: Red, Black and Green, 1973 (Polydor)
Roy Ayers – A Tear to a Smile. LP: A Tear to a Smile, 1975 (polydor)
Roy Ayers – Every Time I See You. LP: You Send Me, 1978 (polydor)
Ethel Beatty – It’s Your Love. 12”: 1981 (Uno melodic)
Roy Ayers & Wayne Henderson – For Real. LP: Step Into Our Life, 1978 (Polydor)
RAMP – I Just Love You. LP: Come Into Knowledge, 1977 (Blue Thumb)
Roy Ayers – Everybody. LP: Lots of Love, 1983  (Uno Melodic)
Roy Ayers – Destination Motherland. LP: Africa Centre of the World, 1981 (Polydor)
Roy Ayers – Gotta Find a Lover. LP: Lifeline, 1977 (Polydor)
Roy Ayers – You Came into my Life. LP: Lets Do It, 1978 (Polydor)
Roy Ayers – Hummin’. LP: Ubiquity, 1970 (Polydor)
Roy Ayers – Shadows. LP: Daddy Bug, 1969 (Atlantic)
 

Commentaires