Pablo Heras-Casado "El Maestro Farinelli"

Album classique du mois
El Maestro Farinelli
Farinelli © Radio France

Fip et la Discothèque de Radio France vous présentent la sélection classique du mois de juillet : "El Maestro Farinelli" par le Concerto Köln sous la direction de Pablo Heras-Casado, paru chez Archiv Produktion (Deutsche Grammophon).

Fip et la Discothèque de Radio France vous présentent la sélection classique du mois de juillet : "El Maestro Farinelli" par le Concerto Köln sous la direction de Pablo Heras-Casado, paru chez Archiv Produktion (Deutsche Grammophon).

Il s'agit d'un album construit autour de l'influence du castrat Farinelli en tant que directeur artistique des théâtres de Ferdinand VI d'Espagne.

Farinelli-classique juillet 2014

Farinelli-classique juillet 2014 © Deutsche Grammophon

 

Pablo Heras-Casado fait ses débuts sur le label Archiv Produktion avec la musique vocale et instrumentale associée à Farinelli, le castrat légendaire du XVIIIe siècle, musicien des rois d’Espagne. Il revient maintenant à son répertoire initial dans un nouvel album regroupant les œuvres de compositeurs baroques comme Hasse, Porpora et Jomelli, à travers une sélection de pièces qui furent présentées par Farinelli à Madrid et Aranjuez. El Maestro Farinelli contient également huit premiers enregistrements mondiaux, ainsi que des arias chantées par le célèbre contre-ténor Bejun Mehta.

Ce CD a été conçu pour refléter les réalisations de Farinelli en tant qu’impresario et leur effet galvanisant sur la musique en Espagne. À l’arrivée de celui-ci, la musique à Madrid était déjà profondément imprégnée de tradition italienne, et la plupart des musiciens à la cour étaient italiens. Mais la décennie d’extravagances théâtrales à laquelle il présida – en collaboration si étroite avec le librettiste Pietro Metastasio, dit Métastasecréa un climat musical entièrement nouveau. Nulle dépense n’était épargnée, et tout était permis – de l’importation de chevaux hongrois au détournement du cours du Tage à Aranjuez pour que la famille royale puisse jouir d’une water music qui rivalise avec celle de Haendel à Londres. En tant que chanteur, Farinelli était depuis longtemps habitué à travailler avec des compositeurs napolitains et, quand il fut en fonctions, il fit venir de nombreux musiciens de Naples. En l’espace de douze ans, la musique espagnole, au profil jusque-là plutôt provincial, s’imposa sur la scène européenne.

Pour relancer sa série Archiv Produktion, Deutsche Grammophon a invité le chef espagnol Pablo Heras-Casado à diriger des œuvres de son choix datant de l’époque de Farinelli. Pour Heras-Casado, ce projet représente par ailleurs l’aboutissement d’une mission personnelle qui s’étend sur deux décennies. Il cofonda son premier ensemble de musique ancienne à l’âge de dix-sept ans en 1994, et créa ensuite d’autres ensembles – soutenant dans chaque cas ses interprétations, qui s’appuient sur ses recherches, avec de nouvelles éditions et des enregistrements – avant de cofonder La Compañía Teatro del Principe en 2007. Cet ensemble d’instruments anciens basé à Aranjuez, comme il se doit, se focalise sur les opéras et zarzuelas négligés – la zarzuela étant la forme d’opéra propre à l’Espagne – provenant de la cour de Ferdinand VI.

Les recherches initiales pour ce CD furent menées par le musicologue français Olivier Fourés. Bien qu’il subsiste de nombreux manuscrits de musique vocale et lyrique, il dut tenir compte du fait que bon nombre de partitions orchestrales avaient été détruites par un incendie qui ravagea le palais au XIXe siècle – et ce CD était destiné à être avant tout orchestral. Ajoutons que s’il put trouver quelques manuscrits en excellent état, il dut les transcrire à la main pour voir comment ils fonctionnaient sur le plan musical.

 

Ecoutez "El Maestro Farinelli" par le Concerto Köln


 

Commentaires