Daniel Hope "For Seasons"

- Deutsche Grammophon
Album classique du mois
For Seasons

Après "My Tribute to Yehudi Menuhin", le violoniste britannique nous livre une réflexion captivante sur le temps qui passe en associant aux Quatre Saisons de Vivaldi diverses pages, notamment de Schumann, Bach, Aphex Twin, Chilly Gonzales, Nils Frahm et Max Richter.

Depuis plus de vingt ans, le violoniste britannique Daniel Hope fait des tournées dans le monde entier en tant que soliste virtuose. Il est renommé pour sa créativité musicale et la diversité de ses talents, ainsi que pour son dévouement aux causes humanitaires. Hope joue en soliste avec les plus grands orchestres et chefs du monde, dirige de nombreux ensembles du violon. Centré sur le perpétuel cycle déclin-renouveau de la nature, le dernier disque Deutsche Grammophon de Daniel Hope (sortie internationale le 3 mars 2017) explore le lien entre la musique, les beaux-arts et les mois qui passent.

Intitulé For Seasons, il renferme le premier enregistrement du violoniste des célèbres Quatre Saisons de Vivaldi et douze pièces associées aux mois de l’année, un programme qui reflète l’imagination débordante dont font preuve les compositeurs lorsqu’ils s’inspirent des saisons et qui illustre notre attachement aux grandes étapes du calendrier. L’éventail musical est large, depuis des pages baroques de Jean-Philippe Rameau, Johann Melchior Molter et Jean-Sébastien Bach jusqu’à des partitions récentes de Aphex Twin, Nils Frahm, Chilly Gonzales et Max Richter.

Daniel Hope / Tibor Bozi / Deutsche Grammophon

Daniel Hope / Tibor Bozi / Deutsche Grammophon

For Seasons invite l’auditeur à être réceptif, avec son coeur et son esprit, à un programme qui réunit des musiques de style et d’origines fort diverses – c’est par ailleurs l’occasion pour l’orchestre zurichois de Daniel Hope de faire la démonstration de ses qualités sensationnelles. Le large éventail des oeuvres musicales présentées sur le disque ainsi que les peintures fascinantes et tout aussi variées reproduites dans la pochette, dues à douze artistes différents, reflètent le désir de Daniel Hope de souligner tout le charme que revêt la grande parade des mois et des saisons qui passent. 

J’ai à ma disposition une phalange qui peut jouer du baroque comme un orchestre d’instruments anciens mais aussi interpréter le répertoire romantique et la musique du XXe siècle avec une grande autorité, se félicite-t-il. J’ai voulu mettre à profit cette polyvalence dans notre disque, comme nous le faisons dans nos concerts. Daniel Hope

Retrouvez toutes les dates de concert de Daniel Hope ►
 

Commentaires