Thad Jones/Mel Lewis Orchestra "All My Yesterdays - The Debut 1966 Recordings At The Village Vanguard"

- Resonance Records
Album jazz de la semaine
All My Yesterdays - The Debut 1966 Recordings At The Village Vanguard

Le label Resonance publie pour la première fois l'intégralité du concert de ce Big Band historique enregistré il y a 50 ans au célèbre Village Vanguard.

Thaddeus Joseph Jones dit Thad Jones a sans aucun doute été l'un des meilleurs trompettistes de sa génération et Charles Mingus, avec qui il a enregistré "The Jazz Experiments of Charlie Mingus" en 1954, dira de lui « c'est le plus grand trompettiste que j'ai entendu dans ma vie ». Pourtant l'histoire retient surtout les talents de compositeur, d'arrangeur et de chef d'orchestre de ce jazzman autodidacte du Michigan, frère du pianiste Hank Jones et du batteur Elvin Jones. Des talents qu'il a mis au service du célèbre Count Basie Orchestra avant de créer son propre big band en 1965 avec le batteur Mel Lewis. Le label Resonance, spécialisé dans les enregistrements historiques du jazz, vient de publier "All My Yesterdays - The Debut 1966 Recordings At The Village Vanguard", un coffret 2 CD, enrichi d'un livret de 96 pages.

A partir de février 1966, l'orchestre se produit tous les lundis soirs dans le temple du jazz The Village Vanguard. Le duo Thad Jones/Mel Lewis a réuni la crème des jazzmen comme les trompettistes Snooky Young et Jon Faddis, les trombonistes  Bob Brookmeyer, Jimmy Knepper ou Quentin Jackson, les saxophonistes  Joe Farrell, Pepper Adams ou Billy Harper, les contrebassistes Richard Davis, George Mraz ou les pianistes Hank Jones et Roland Hanna. L'orchestre va progressivement devenir une référence, avec ses orchestrations et ses harmonies innovantes.

Des compositions, souvent trop modernes pour Count Basie, que l'on peut découvrir dans ces enregistrements datant du 7 février 1966 (avec quelques inédits du 21 mars de la même année), soit le premier concert du Thad Jones/Mel Lewis Orchestra au Village Vanguard. L'orchestre se produira dans la salle new-yorkaise jusqu'en 1978, date à laquelle, Thad Jones décide, à la surprise générale, de s'installer à Copenhague comme plusieurs de ses compatriotes. A mettre entre les mains de tout amateur d'énergie pure, de swing et de jazz aussi libre qu'innovant. 

Thad Jones & Mel Lewis Big Band / Raymond Ross Archives

Thad Jones & Mel Lewis Big Band / Raymond Ross Archives

Commentaires