Nancy Harms "Ellington at Night "

- Gaya Music / Socadisc
Album jazz de la semaine
Ellington at Night

La nouvelle égérie du jazz vocal new-yorkais présente une approche délicate et personnelle du répertoire de Duke Ellington.

Peu connue en France, Nancy Harms est devenue en quelques années la coqueluche de la presse spécialisée et des clubs de jazz New Yorkais comme le Birdland ou le Metrolitan Room. La chanteuse, native de la petite ville de Clara City dans le Minnesota, s'est installée dans la Grande Pomme il y a seulement six ans et a déjà sorti deux albums couronnés de succès Dreams in appartments et In the Indigo. Après plusieurs tournées en Europe et des apparitions aux côtés du tromboniste Wycliffe Gordon et du pianiste Jeremy Siskind, Nancy Harms présente son nouveau projet Ellington at Night enregistré avec le bassiste Danton Boller, le batteur Willie Jones III et Jeremy Siskind.   

Sur ce troisième album Nancy Harms fait sien le répertoire du grand Duke dans un jazz feutré, élégant et des arrangements nouveaux. L'artiste fait preuve d'une grande maîtrise du swing et des mélodies qu'elle développe de façon très personnelle, avec une certaine distance comme pour mieux développer son art délicat et sophistiqué. Même si l'on aprrécierait parfois un peu plus d'intensité dans l'interprétation, la chanteuse et ses complices parviennent, avec inventivité, à restituer toutes la palette des émotions de ces songes Ellingtoniens. 

Commentaires