Andrea Motis "Emotional Dance"

- impulse!
Album jazz de la semaine
Emotional Dance

La trompettiste et chanteuse barcelonaise de 21 ans est éblouissante de maîtrise dans ce nouvel album élégant signé sur le prestigieux label Impulse!.

Après avoir fait ses gammes pendant neuf ans avec le Sant Andreu Jazz Band, comme trompettiste et saxophoniste, Andrea Motis a découvert le chant lorsqu'elle a rejoint le groupe de son professeur et mentor Joan Chamorro. La musicienne a enregistré six albums avec le bassiste avant de signer ce merveilleux Emotional Dance, produit par Brian Bacchus et Jay Newland salués pour leur travail auprès de Gregory Porter ou Norah Jones. Andrea Motis est entourée ici d'un quartet de musiciens catalans avec qui elle tourne depuis des années, Joan Chamorro, le pianiste Ignasi Terraza, le batteur Esteve Pi, le guitariste Josep Traver. Les jazzmen espagnols sont ici rejoints au fil des 14 titres par quelques pointures américaines, comme le ténor Joel Frahm offrant un large spectre musical à ce petit bijou qui alterne avec bonheur balades sensibles, vapeurs west-coast, exhubérances swing ou bossas délicates.

Sur Emotional Dance c'est comme chanteuse qu'Andrea Motis occupe le milieu de la scène : une voix de contralto séduisante et élastique, un vibrato subtil. Qu'elle chante en Anglais, en Portugais ou en Catalan, l'artiste captive par sa parfaite maîtrise dans des relectures passionnantes de standards de Cole Porter, Johnny Mercer, Horace Silver ou le mythique duo brésilien Antonio Carlos Jobim et Vinicius De Moraes. Comme pour mieux marquer cette nouvelle étape artistique, Andrea Motis fait la démonstration de ses talents de compositrice en signant trois titres de l'album, la balade poignante If You Give More Than You Can, le délirant I Didn’t Tell Them Why et l'instrumental hard bop Save the Orangutan. On ne peut être que charmé par cette oeuvre d'une grande musicalité. 

Andrea Motis est en concert le 17 mars au Café de la Danse à Paris. 

Andrea Motis / Carlos Perica

Andrea Motis / Carlos Perica

Commentaires