RP3 "Morning Smile"

- Jazz Family
Album jazz de la semaine
Morning Smile

Le Rémi Panossian Trio sort Morning Smile, un nouveau kaléidoscope d'influences où chaque titre est une aventure dans laquelle on se plonge avec bonheur.

Depuis 2009 le pianiste Rémi Panossian, le contrebassiste Maxime Delporte et le batteur Frédéric Petitprez se jouent des codes et nous proposent un jazz hybride et libre. Aux constructions du jazz et à ses improvisations, les trois complices ajoutent les mélodies chantantes de la pop, l'énergie brute du rock ou la rythmique explosive du groove. Deux ans après l'album RP3 réalisé par Eric Legnini, le Rémi Panossian Trio sort Morning Smile et va plus loin dans ses explorations musicales en conviant à la fête une pléiade d'invités. Dans ce nouveau kaléidoscope d'influences, chaque titre est une aventure dans laquelle on se plonge avec bonheur.

Ainsi les mélodies légères du premier titre Morning Smile, sont suivi du hip hop acoustique boosté par le MC de Chicago Racecar, tandis que le trompettiste Nicolas Gardel et le saxophoniste Ferdinand Doumerc illuminent le jazz fusion et le groove de Vintage Bimbo. Avec Cactus Trauma, RP3 nous invite à un songe délicieux où plane la voix d'Ayoko Takato et des claviers cristallins. Le rythme s'accélère avec Ultraviolet, condensé de groove lourd et puissant avec les envolées de la saxophoniste Johänntgen. Sur High tech les notes mélodieuses du pianiste dansent et chantent sur la rythmique jungle du batteur.

De jungle il est question mais équatoriale (dans la plus pure tradition du genre jazz) sur le titre Le Keyaki où la flûtiste et chanteuse Maiä Barouh communique avec d'étranges animaux tandis que le concentré d'énergie jazz rock du dernier titre nous laisse en apnée. Un ensemble de cordes ajoute ici et là un peu plus de couleurs et d'atmosphères à ce voyage extraordinaire.  

RP3

RP3 © Guillaume Rivière

Sans un mot, la musique narre des histoires, renvoie à nos émotions passées, en suscite de nouvelles, tout le monde est invité, le message est universel. Les trois musiciens de RP3 réalisent un vieux rêve en s'associant à Yacine Ait Kaci et donnent vie au spectacle We Are One. Une rencontre artistique pure entre deux formes narratives non verbales, joyeuses et communicatives, deux formes d’arts dont l’ADN commun s’adressent à des sens complémentaires dans le même jeu d’improvisation, la musique et le dessin, le son et le visuel. 

Avant de s'envoler pour l'Indonésie le Rémi Panossian Trio est en concert le 6 novembre au Duc des Lombards à Paris.

Commentaires