Enrico Pieranunzi "My Songbook"

- Via Veneto Jazz / Jandomusic
Album jazz de la semaine
My Songbook
© soukizy.com

Le pianiste au toucher incomparable et la jeune chanteuse Simona Severini nous livrent un bel album tout en douceur et sensualité.

Compositeur prolixe, certaines des partitions d'Enrico Pieranunzi sont devenues des standards et figurent dans le New Real Book, la bible des musiciens de jazz.
En novembre 2015, FIP se faisait écho de son opus Proximity, enregistré avec un quartet américain inédit. Cette fois, c’est son album de chanson My songbook produit par Via Veneto Jazz et Jando Music, qui retient l’attention de FIP. Grand amateur de littérature et de poésie, Enrico Pieranunzi met en mots ses rêves et tisse des mélodies simples, belles et intimes, baignées par une douce lumière.

C’est la jeune et émouvante Simona Severini, rencontrée en 2012 lors de l’enregistrement hommage à Lucio Dalla, qu’il a choisi comme complice. La chanteuse milanaise a étudié le classique et notamment la guitare pendant dix ans avant de se mettre au jazz. Elle a publié 2 albums dont Black Mediterraneo.

La puissance lyrique du piano et les envolées limpides de la voix de My Songbook sont soutenues par la crème des jazzmen italiens, le contrebassiste Luca Bulgarelli, le batteur Nicola Angelucci, le saxophoniste alto et soprano Rosario Giuliani et le trompettiste Francesco Lento. Les onze morceaux sont arrangés par Pieranunzi dans différentes configurations allant du duo au sextette.

Né en 1949 à Rome, Enrico Pieranonzi a étudié très jeune le piano classique. Son père Alvaro, guitariste, admirateur de Django Reinhardt, lui a transmis sa passion pour le jazz. Aujourd’hui, le concertiste de talent est une des figures essentielles de la scène jazz internationale. Ces voix parallèles sont toujours à ce jour, nécessaires à son épanouissement. Influencé par Charlie Parker, Claude Debussy et la musique populaire romaine, il utilise une technique d’improvisation liée au jazz et à la musique contemporaine.
Il a joué avec la fine fleur du jazz, Chet Baker, Art Farmer Paul Motian, Lee Konitz, Charlie Haden, Mark Johnson, Chris Potter, Joey Baron, Enrico Rava… tout en faisant évoluer ses propres projets.
Parmi ses multiples collaborations, citons son trio de cœur, comme il aime à le nommer, avec le contrebassiste Marc Johnson et le batteur Joey Baron.

Commentaires