Nelson Veras et Airelle Besson "Prélude"

- Naïve
Album jazz de la semaine
Prélude
Airelle Besson & Nelson Veras © Lucille Reyboz

Nelson Veras et Airelle Besson jouent en duo sur l'album "Prélude", un dialogue unique et poétique d'une guitare et d'une trompette.

Nelson Veras et Airelle Besson se sont rencontrés il y a une dizaine d'années, et ont choisi le duo acoustique afin de découvrir la liberté d'expression et d'explorer un nouvel espace musical. Ils se produisent régulièrement dans les meilleurs festivals européens, et leur disque sort enfin.

Nelson et Airelle sont deux musiciens généreux, expressifs, lyriques, dont la maîtrise instrumentale n'a d'égal que leur goût du risque musical. Leur exigence de l'improvisation ne connaît pas de limite. Le répertoire oscille entre compositions, standards de jazz, improvisations.

Ils sortent ce mois-ci leur premier album, Prélude, au label Naïve.

Airelle Besson & Nelson Veras - album Prélude

© DR

Airelle Besson a été formée entre autres par Wynton Marsalis, Pierre Gillet et Kato Havas à Oxford. Elle est diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, et a reçu les Prix de composition, de Soliste, le premier Prix de groupe au concours National de la Défense, et le « Django d’or » en 2008.

Elle fonde le groupe Rockingchair en 2003, avec lequel elle publie deux opus en 2007 et 2010 sur le label allemand Enja.

Elle a joué aux côtés de Charlie Haden et Carla Bley, Michel Portal, Riccardo Del Fra, Youn Soun Nah, Philip Catherine, et bien d‘autres.

En 2014, Le célèbre groupe de pop-rock anglais « Metronomy » fait appel à elle pour la réalisation et la direction artistique des arrangements de cuivres de son album « Love Letters », paru en mars 2014.                         

Actuellement, Airelle se produit en duo avec le guitariste brésilien Nelson Veras, avec le Quarteto Gardel (Lionel Suarez, Vincent Ségal et Minino Garay), avec « Voix Croisées » de Didier Levallet et  le quintet « My Chet My Song » de Riccardo Del Fra.
 
Nelson Veras est une perle rare qui, non content d'être un virtuose sans être démonstratif, possède également une grande générosité. Son jeu se situe à mi-chemin entre jazz, musique classique et musique populaire.

Né à Salvador de Bahia au Brésil en 1977, installé à Paris à 14 ans, il fréquente les clubs de jazz parisiens et rencontre Pat Metheny lors d’un tournage réalisé par Frank Cassenti.

A 16 ans, il forme  un quartet avec Aldo Romano, Michel Benita et Eric Barret. Nelson Veras devient en quelques années l’un des guitaristes les plus recherchés et admirés de sa génération : il joue notamment avec Michel Petrucciani, Brad Mehldau, Steve Coleman, Mark Turner, Daniel Humair…

Il signe plusieurs disques sous son nom d’abord chez Label Bleu puis chez Bee Jazz.

Leurs prochaines dates :

  • 11 sept : Jazz à la Villette,  La Dynamo, Pantin
  • 26-27 sept : Musiques de Jazz et d’Ailleurs, Amiens
  • 14 oct : Tourcoing Jazz Festival Planètes
  • 11 novembre : D’Jazz Nevers Festival
  • 7 nov : Paris, Café de la Danse

Commentaires