Bill Charlap "Notes from New-York"

- Impulse ! / Universal.
Album jazz de la semaine
Notes from New-York
© album sorti le 8 avril chez Impulse ! / Universal

Le pianiste de jazz sort un nouvel album avec son trio, qui honore les grands standards des années 40 à 60 et autres mélodies plus rarement jouées.

Bill Charlap est un grand mélodiste et ses chansons tirées de films et de comédies musicales de Broadway, sont devenues des standards. On le dit héritier d’une certaine tradition du piano jazz à la Hank Jones, Tommy Flanagan ou Shirley Horn, Teddy Wilson, Art Tatum, Ahmad Jamal ou Sonny Clark. 

Photo de Philippe Levy

Photo de Philippe Levy

Cette passion pour la chanson, il la met au grand jour avec l’album Notes from New-York, porté par son trio acoustique en osmose parfaite et enregistré aux Avatars Studios de New-York. Les années de jeu avec Peter Washington et Kenny Washington (qui ne sont pas de la même famille), ont amené la perfection dans l’équilibre musical du groupe. Le contrebassiste et le batteur sont les compagnons idéals pour révéler la profondeur émotionnelle de ce répertoire. 

Notes From New York, ce sont 9 morceaux d’un jazz "classique" mis en lumière par le phrasé d’une finesse et d’une élégance rare du pianiste, et par la section rythmique irréprochable de ses comparses. Le choix de Bill Charlap s'est porté sur des standards reconnus comme I’ll Remember April et On the Sunny side of the street, mais surtout sur ceux moins joués par les jazzmen, comme « Make Me Rainbows » tiré de la B.O. du film “Fitzwily” (1967) et popularisé par Ella Fitzgerald

L'habitué du Village Vanguard a toute l’histoire du jazz dans la tête. Personne ne connaît aussi bien le Great american songbook. Il a débuté sa carrière dans le quintet de Gerry Mulligan et a rejoint celui de Phil Woods en 1995. Il a joué et enregistré avec Wynton Marsalis, Tony Bennett, Barbra Streisand, Benny Carter, Clark Terry, Jim Hall ou encore Frank Wess. En 1997, il fondait le Bill Charlap Trio. Il a également produit des concerts pour le Jazz at Lincoln Center, le JVC Jazz Festival et le Hollywood Bowl. Parmi les albums du trio, on note  All Throught The Night (Criss Cross – 1998) :

S Wonderful (Venus Records – 1999), Somewhere en 2004 chez Blue Note ou encore le dernier enregistré en 2007 chez Blue Note : Live At The Village Vanguard.

On note bien sûr sa collaboration avec sa compagne, la pianiste et compositrice de jazz Renee Rosnes, en duo ou avec son trio en 2010 avec l’album Double portrait chez Blue Note. 

L’année dernière, il obtenait un Grammy Award, dans la catégorie « Meilleur album traditionnel pop »,  pour sa participation à l’album de Tony Bennett, The Silver Lining : The Songs of Jerome Kern avec Renee Rosnes, Peter Washington et Kenny Washington.

Commentaires