Sylvain Beuf / Michel Perez / Diego Imbert "Triple Entente"

- Trebim Music
Album jazz de la semaine
Triple Entente

Trois ans après "Double Entente", Diego Imbert et Michel Perez invitent leur complice Michel Perez pour un voyage bop élégant et délicieusement intemporel.

Les trios saxophone, guitare, contrebasse sont finalement peu nombreux dans l'histoire du jazz même si l'on peut se souvenir avec émotion de ceux de Jimmy Giuffre (avec Jim Hall et Ray Brown) et de Lennie Tristano (avec Lee Konitz et Billy Bauer). Le contrebassiste Diego Imbert et le guitariste Michel Perez, nous avaient déjà offert une parfaite "Double Entente" en 2013, qu'ils transforment avec bonheur en "Triple Entente" avec l'arrivée de leur ami saxophoniste Sylvain Beuf. Sur ce petit bijou bop, les trois complices se sont partagé la composition des oeuvres excepté "Lennie’s Pennies" de Lennie Tristano justement. Le titre était une extrapolation de Tristano sur "Pennies From Heaven", déjà inspiré de "I Can’t Give you Anything But Love"; pratique très utilisée dans le bebop, appelée «démarcation», qui consiste à emprunter la grille harmonique et la structure d’un standard pour composer une toute nouvelle mélodie.

Sur "Triple Entente" les trois musiciens français s'adonnent avec raffinement, passion et parfois un brin de malice à cette pratique, ainsi "On a Green Dolphin Street" de Bronislau Kaper se réinvente en un très monkien "Dauphin Bleu" grâce à Michel Perez, "All the things You are" de Jerome Kern se métamorphose via Sylvain Beuf en un prometteur "Last Moment" et "You Stepped Out of aDream" de Nacio Herb Brown se renouvelle en "Dream Team" avec Diego Imbert. A vous de retrouver et savourer les détournements de "Body and Soul", "Confirmation ", "Tico Tico" et autre "Out of Nowhere". Au délà de cet exercice éculé, ces trois merveilleux musiciens nous offrent ici une oeuvre superbe à l'esthétique souvent "West Coast", dont se dégage une sérénité et une fluidité rares.

Le trio est en concert le 24 juin au 3 Arts à Paris.

Sylvain Beuf / Diego Imbert / Michel Perez

Sylvain Beuf / Diego Imbert / Michel Perez © Valérie Beuf

Commentaires