Colter Wall "Colter Wall"

- Young Mary’s Record Co. / Thirty Tigers
Colter Wall

Une voix chaude et profonde pour une folk intemporelle.

Il n’a que 21 ans, mais il aurait pu chanter dans les années 60. Il est canadien, mais on dirait qu’il sort tout droit de Greenwich Village. Colter Wall, armé de sa guitare acoustique et de son banjo, chante des ballades qui auraient pu servir de bandes originales aux vagabonds américains de la beat generation. Ou peut-être, une musique que l’on imagine un agriculteur américain jouer le soir sous son porche, en contemplant à la fois ses champs et son passé.

Pour Colter Wall, c’est plutôt vers le futur, un futur prometteur, que les yeux sont tournés. Après avoir sorti l’EP Imaginary Appalachia en 2015, dont le titre Sleeping on the Blacktop apparaît dans la bande-originale du film Comancheria, le chanteur revient avec un album d’une maturité étonnante. Et ce n’est pas le fruit du hasard. Aux commandes des enregistrements, on retrouve le producteur Dave Cobb, récompensé par un grammy à plusieurs reprises, pour un disque produit dans les mythiques studios RCA de Nashville.

Difficile de ne pas penser à un chanteur comme Dave Von Rank à l’écoute de Colter Wall. Sur des boucles jouées à la guitare ou au banjo, le jeune homme pose ses paroles avec le même calme et la même puissance. Des paroles qui évoquent des histoires, des personnages, et présentent des images tantôt poétiques, tantôt provocantes. Avec ce premier album, Colter Wall apaise les âmes et nous invite à regarder en arrière, vers nos souvenirs et vers notre héritage musical. 

Colter Wall 585

photo : Melissa Stilwell

Commentaires